Comment la télévision d’État allemande a préparé la démission d’AKK

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Comment la télévision d’État allemande a préparé la démission d'AKK

 

Après la démission de la présidente du parti chrétien-démocrate CDU, il vaut la peine de revoir l’émission politique de la télévision d’État du jour précédent, où tous les représentants des partis, à l’exception de l’AfD, ainsi que le public, avaient été choisis le plus à gauche possible, afin de défendre la chancelière Angela Merkel et sa décision de faire annuler l’élection en Thuringe d’un premier ministre non communiste. Et Alice Weidel de l’AfD était seule contre tous. Ce genre d’émissions permet de constater combien les partis traditionnels se trouvent devant un dilemne, qu’ils ne peuvent résoudre que par des décisions pour le moins anti-démocratiques, voire dictatoriales. En voyant une telle meute ivre de rage et suintante de haine quand les députés ne votent pas comme ils le désirent, on se réjouit pour Annegret Kramp-Karrenbauer d’avoir pu jeter l’éponge.

 

https://philosophia-perennis.com/2020/02/10/anne-will-alice-weidel-gewann-eine-gegen-fuenf-deutlich-ueberlegen/

 

Traduction (Claude Haenggli) : Bilan de l’émission chez Tichy : Il fallait faire comprendre aux téléspectateurs, selon le rôle de propagande dévolu aux médias, que le coup d’État de Merkel - une immiscion dans les procédures de vote d’un État fédéral - était ce qu’il y a de plus naturel au monde. C’est pourquoi le public de l’émission était composé uniquement de claqueurs « rouges ». Et le Spiegel commente semblablement : « Dans le fond, Alice Weidel n’avait rien d'autre à faire que de se tenir en dehors de la ronde, trouver cela « incroyable » et froncer son nez. C’est ce qu’elle a fait et elle avait déjà gagné. »

 

 

Claude Haenggli, 11.2.2020

 

Un commentaire

  1. Posté par antoine le

    Cela me rappelle certains débats avec M. Addor (seul contre tous) sur la RTSocialiste que je ne regarde plus ….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.