Violences : 2020 sur les chapeaux de roue – Journal du lundi 10 février 2020

 

Violences : 2020 sur les chapeaux de roue

Alors que le bilan 2019 de la délinquance en France n’était pas bon, le début de l’année 2020 est encore plus mauvais. Tous les voyants sont au rouge et le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, est une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Les élections municipales façon puzzle

A près d’un mois des élections municipales, difficile de prévoir qui l’emportera… ou même de savoir s’il y aura un gagnant. Entre le soutien de la majorité à des candidats LR, la poussée des écologistes et l’arrivée de LREM dans certains territoires, la coloration politique du pays pourrait devenir un véritable patchwork.

Présidentielle américaine : Cap sur la Pennsylvanie

A dix mois de la présidentielle américaine qui pourrait bien couronner Donald Trump pour la seconde fois, partons en Pennsylvanie, un des états pivots de l’élection à venir.

L’actualité en bref

L’article Violences : 2020 sur les chapeaux de roue – Journal du lundi 10 février 2020 est apparu en premier sur TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Sertorius le

    Castaner fabrique des statistiques sur le crime pour apaiser les masses mais c’est tellement évident qu’il ne trompe personne. Quelle ordure! Cela fait un moment maintenant que le gens ne sont pas dupes a ce genre de jeux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.