5 commentaires

  1. Posté par Yolande C.H. le

    A quand la censure du film La cage aux folles?

  2. Posté par aldo le

    A voir les cartes, si vous allez sur Vaud n’oubliez pas de serrer les fesses lors de vos déplacements quitte à passer rapidement dans d’autres cantons moins contaminés. L’arc lémanique si beau est devenu une colonie pour les enculés qui n’hésitent pas non seulement à squatter les médias depuis des décennies, mais aussi les tribunaux et le barreau et les partis politiques. Ici, vous avez donc la réponse à toutes les erreurs judiciaires volontaires comme celles qui concernent François Légeret qui a eu le malheur de ne pas être homo, puisque tout est conditionné par les obsessions de ces imposteurs et les frères trois coins de la jaquette n’y sont pas pour rien. Vous comprendrez ainsi pourquoi les Français sont dans la merde avec tout ces tarés https://www.youtube.com/watch?v=X7p7aTGDeTs

  3. Posté par Sergio le

    Belle victoire pour un avenir radieux de la psychiatrie de masse.

  4. Posté par AngePur le

    Le débat est maintenant vérouillé en faveur du mariage homosexuel et de ce qui en découlera inéluctablement : adoption, gpa et autres infâmies, de type promotion de l’homosexualité à l’école enfantine !
    Vivement que je quitte ce monde devenu fou, monstrueux et je plains les jeunes sains d’esprit !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.