Suisse : 12 millions de francs volés à des retraités suisses par des escrocs turcs

12 millions de francs ont été escroqués en 2019 par des criminels à des retraités suisses - toujours avec la même astuce. L'ampleur des dégâts explose, la piste des coupables mène en Turquie.

L'escroquerie est perfide - et toujours la même : les fraudeurs appellent les retraités avec un numéro de téléphone manipulé, de sorte que le 117 apparaît sur l'écran de la personne contactée. Il n'y a pas de policier au bout de la ligne, mais un escroc turc qui essaie de s'emparer des économies de la victime.

Le prétendu policier met alors en garde : Un cambriolage a eu lieu à proximité, et la personne appelée est également sur le point d'être dévalisée. Les criminels viseraient le compte en banque de la personne retraitée. [...]

Faux fonctionnaire en civil

Le faux policier conseille alors à l'intéressé de remettre temporairement tous les objets de valeur ainsi que les économies à un agent en civil et de n'en parler à personne en raison de l'enquête en cours.

Les nouveaux chiffres de l'Office fédéral de la police (Fedpol) montrent à quel point les fraudeurs réussissent cette escroquerie. Selon ces chiffres, le montant de cette escroquerie a explosé en Suisse. En 2019, les auteurs de ces actes ont volé 12 millions de francs à des personnes âgées sans défense, soit trois fois plus que l'année précédente et plus de 30 fois plus qu'en 2016.

[...]

Un retraité trompé à hauteur de 3,6 millions francs

Le cas le plus frappant à ce jour : des inconnus ont dérobé 3,6 millions de francs à une retraitée du canton de Zurich ! Les traces de ces faux policiers mènent en Turquie. Là, les commanditaires gèrent des centres d'appel créés spécialement à cet effet. Dès qu’une victime tombe dans le piège, des petits criminels d’Allemagne ou de Suisse viennent chercher de l’argent.

Les enquêteurs supposent que les ficelles sont tirées par le clan Miri, une famille libano-turque étendue ayant des racines dans le crime organisé, en particulier en Allemagne.

Leur patron, Ibrahim Miri, a fait la une des journaux ces dernières semaines parce qu'il était à nouveau entré illégalement en Allemagne peu après son expulsion vers le Liban. En raison de ce cas spectaculaire, le ministre fédéral de l'intérieur Horst Seehofer a temporairement durci les contrôles aux frontières

[...]

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Blick.ch

Nos remerciements à Daniel Brand

7 commentaires

  1. Posté par christoforos cynocéphal le

    Hé oui les imbéciles*, réveillez vous, le vigilant est là, pas celui qui vous veut du bien, l’autre qui vous demande d’être vigilant pour lui échapper….. Tout ce qui envahit la suisse est solidaire. Tout ce qui est suisse se chient dans les bottes parmi. Solidarité à l’envers? oui si on veut, devine qui en profite. Je prophétise:
    A partir de maintenant tout ce qui n’est pas conscient; sera spolié, violé, détruit.Tout ce qui doit être détruit le sera…..
    *l’égorgeur ne te dira pas imbécile lui…..

  2. Posté par aldo le

    Le truc a déjà été utilisé à plusieurs reprises. https://www.policevalais.ch/communiques-pour-les-medias/haut-valais-tentative-descroquerie-de-faux-policiers/ C’est donc depuis que SWISSCOM a imposé par tous le moyens, même les plus mensongers, le téléphone IP pour continuer de faire encore plus de fric sur notre gueule (le courant à notre charge, des immeubles libéré de leurs batteries et du personnel pour l’entretien etc) que ces méthodes ont pu imposer la MONDIALISATION DES ESCROCS TRICHEURS, COMME AVEC NOS TRAITRES POLITICARDS ET L’IMMIGRATION DE MASSE AU SERVICE DE SES PD..

  3. Posté par Dominique le

    Pour retrouver un pays où la confiance règne et simplifie beaucoup la vie à tous il est urgent de fermer nos frontières, de contrôler toute personne entrant et sortant de Suisse, d’expulser tous immigrants illégaux et de condamner lourdement toute escroquerie. N’est-ce pas les mesures évidentes à prendre pour tout citoyen contribuable de Suisse?

  4. Posté par aldo le

    Toutes ces escroqueries démontrent que L’ETAT NOUS CACHE SYSTEMATIQUEMENT LES CONSEQUENCES DES TRAITRES IMBECILES ET MULTIPASSEPORTS QUI TRONENT AU C.F. ET DANS LES PARLEMENTS. A l’évidence, l’âge et la qualité de retraité n’est pas identifiable par un numéro de téléphone. Mais comme aux réceptions des différents guichets des administrations, il y a par exemple à l’hôpital, des islamistes turc à cause de la pression de l’immigration de masse.

    Il faut compl(o)émentairement de plus en plus d’envahisseurs pour faire savoir aux services distributeurs de soins et d’argent de l’Etat ce qu’exigent les envahisseurs arrivants et ce dont ils souffrent, raison pour lesquelles leur pays d’origine nous les envoient, exactement comme on peut envoyer des bombes avec des bombardiers puisque LES DOMMAGES SONT EXACTEMENT LES MÊMES A LONG TERME: LA GUERRE CIVILE QUI IMPOSE ALORS DES GOUVERNEMENTS TOTATILAIRES socialo-écolo-islamo-bolchévo-fascsites pour enculer la démocratie comme avec la votation sur l’homophobie.

  5. Posté par Dede le

    Pauvre Suisse, trahie par ses politiciens véreux qui ont fait ouvrir ses frontières a toutes les mafias du monde.

  6. Posté par Anna le

    La Suisse est un pays dans lequel nous avons grandi en croyant qu’il était possible de faire confiance à l’être humain, car à l’époque c’était effectivement possible. Maintenant la maison est ouverte à tous vents et le monde entier vient se remplir les poches chez les Suisses. Je suis affligée

  7. Posté par antoine le

     »le ministre fédéral de l’intérieur Horst Seehofer a temporairement durci les contrôles aux frontières »
    TOUTES NOS frontières doivent être sous contrôle !
    Schengen est une passoire, mille fois vérifiée !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.