La loi Duflot est l’aboutissement de l’initiative de l’ASLOCA, « Logements abordables »

Fin de la propriété immobilière ? Olivier Delamarche sur la loi Lagleize, député En Marche.

Dans cette vidéo, je discute avec Olivier Delamarche de la loi Lagleize. On convient de dire que c’est une loi pour le moins innovante avec pour but officiel de faire baisser les prix de l'immobilier. L'Assemblée nationale a adopté ce texte du député MoDem Jean-Luc Lagleize en remettant toutes les modifications essentielles du "nouveau droit de propriété" à plus tard. Autre fait étonnant, c’est le système des ordonnances qui permettra de modifier le droit. Adopté en première lecture par 80 voix et 10 abstentions, ce texte, que le ministre du Logement Julien Denormandie a salué comme "extrêmement important" pose de nombreuses questions. Comment concrètement espère-t-on baisser le prix de l’immobilier avec cette loi ? Que peut-on observer des pays ayant déjà expérimenté ce type de fonctionnement ? Que doit en penser le particulier désireux de créer son patrimoine grâce à l’immobilier ? Avec Olivier Delamarche, nous décryptons ce que signifie réellement l’adoption de cette loi et comment son application va vous impacter personnellement.
*****

On édifie des usines à gaz sous de faux prétextes. Le problème de fond provient du fait que l’État se sent autorisé à intervenir, dans tous les domaines de la vie privée, quand cela lui chante et selon ses propres modalités... toujours en prétendant agir pour le bien des plus faibles. C'est à partir de ce moment qu'on doit s'inquiéter.

Pour bien comprendre la dangerosité de cette loi, à savoir, créer de nouveaux outils pour aider à se loger les ménages disposant de peu de ressources, il faut réaliser que cela équivaut à autoriser l’État à intervenir sans que le secteur privé ait la voix au chapitre.

Dans cette optique, pourquoi ne pas exiger que l’État ouvre des magasins alimentaires moins chers que les grandes surfaces ?

 

Un commentaire

  1. Posté par antoine le

    Retour au communisme, UTOPIE vérifiée !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.