Ce que j’appelle la machine de prédication: ces machines-là, il faut les identifier et les casser

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national

Ce que j'appelle la machine de prédication: ces machines-là, il faut les identifier et les casser

Cette forte phrase figure dans un article du Matin du jour consacré par Alain Rebetez à Hugo Micheron, auteur d'une étude sur le djihadisme français. Le document pèse 800 pages, inutile de dire que le spécialiste a bien fait son travail. Hugo Micheron tire une conclusion glaçante, à savoir que la salafisation des frères musulmans constitue la matrice des mouvements djihadistes européens. Honnêtement, on s'en doutait un peu, on trouve très fréquemment l'ombre de ces fanatiques derrière chaque événement permettant à ce que l'islam produit de pire d'avancer. Mais cette fois, c'est un scientifique qui le constate et qui le dit. L'homme identifie l'une des manières de propager l'idéologie islamiste; on construit des endroits où il est possible de changer la norme religieuse. Pour ce faire, on crée un " environnement très orthodoxe – par des mosquées, des écoles, des associations – et peu à peu les normes religieuses salafistes s'appliquent à tout le monde ou presque."

Ce constat évoque volontiers un musée injustement peu fréquenté consacré aux civilisations de l'islam à La Chaux-de-Fonds. A l'heure où l'argent qatari coulait à grandes eaux, c'est bien un projet semblable à ce que décrit Hugo Micheron qui était prévu. L'affaire prend du retard pour cause de disette financière mais patience, le temps triomphe de toute difficulté et nos braves prosélytes en ont, qui travaille pour eux. Le titre de l'article évoqué ici est le suivant: "Les idéologues djihadistes que j'ai rencontrés sont tous passés par les frères musulmans". La règle se confirme dans les Montagnes neuchâteloises. Le mari de la responsable du musée, Mohamed, a fonctionné en qualité de trésorier au sein de l'institut européen des sciences humaines (IESH) de Château-Chinon. L'endroit est considéré par nombre de spécialistes comme le pôle nord magnétique du salafisme européen. On y a notamment vu le père spirituel des frères musulmans, Youssef al Qaradawi, décerner des diplômes en 1992. Pour situer, ce dernier est vu par divers experts comme un idéologue très influent qui prône la haine et la violence sous couvert de religion.

Revenons à Hugo Micheron qui évoque la façon dont la confrérie place ses pions: "La logique des frères musulmans est importante parce qu'elle banalise un certain nombre de thèses dans le débat public et qu'ils se proposent comme intermédiaires religieux pour les autorités. Ca s'observe d'ailleurs aussi en Suisse". On le croit volontiers. Tariq Ramadan a eu durant de trop nombreuses années son anneau de serviette à la RTS qui lui a servi la soupe avec une naïveté confinant à la complicité. On pourrait en dire de même de Micheline Calmy-Rey qui, selon l'Illustré du 07 novembre 2017 "l’a baladé dans ses voyages aux quatre coins du monde en l’exhibant comme le bon musulman éclairé et comme un bel exemple d’intégration."

Ca s'observe aussi dans le canton de Neuchâtel où il est question de faire de l'islam une religion d'intérêt public. Durant longtemps, les têtes pensantes du musée furent les interlocuteurs privilégiés des autorités cantonales et communales. Ces dernières, par la voix de leur président, avaient salué l'inauguration du musée en ces termes: "Au nom de la tolérance, du respect de l’altérité, et parce que comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois, et ce que je vois c’est un centre islamique ouvert à tous, un musée ouvert à tous, un vernissage invitant toute la République et les médias, une exposition dégagée de tout prosélytisme." (Arcinfo, 28 mai 2016). Exonérer une créature des frères musulmans "de tout prosélytisme", il fallait une sacrée dose d'aveuglement pour y arriver. Pour rester au niveau de la confrérie, les frères Tariq et Hani Ramadan figurent au nombre des musulmans éclairés qui apportent la lumière à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds. Au vu de ces références, il n'y a guère que les autorités pour ne pas voir de quelle obédience islamique il est question. Selon le Temps du 12 juin 2019, "la plupart des djihadistes en Suisse sont au chômage et environ 40% dépendent des assurances sociales ou de l'aide sociale." Au vu du profil, on doit avoir des chances d'en trouver dès lors qu'on cherche à La Chaux-de-Fonds.

Yvan Perrin, 9.02.2020

8 commentaires

  1. Posté par miranda le

    On pensait que l’immigration était l’armement soft nécessaire à casser les nations européennes et donc leur civilisation. Afin de « construire » cette fameuse république universelle européenne. Ca rappelle un peu beaucoup une autre république universelle qui a fini par s’autodétruire. Mais il faut croire que nos ultra-libéraux ont encore un penchant crypto-communiste.

    Mais il se trouve que l’une de nos immigrations, plus vindicative que les autres et qui pratique l’ISLAM RADICAL, semble davantage intéresser nos hauteurs politiciennes pour parvenir à ce but.
    Dans son livre « LE PROJET » Alexandre Del Valle en décrit la dangerosité et aussi l’obstination dont l’ISLAM RADICAL sait faire preuve.

    Mais face à cela nos politiciens S’ABSTIENNENT d’engager les actions nécessaires pour que ce projet n’aboutisse pas.

    Donc, nous sommes bien obligés de constater que « ce projet » les aide dans leur stratégie qui se dévoile au jour le jour : instaurer dans le futur une dictature à l’Européenne ».

    Pour cela, il leur faut laisser s’imposer peu à peu « la conquête de l’Islam radical » qui deviendra insupportable aux citoyens européens et qui risque de provoquer une guerre civile. Toute guerre civile, a bien des chances d’être suivie par une SEVERE REPRESSION débouchant ensuite « par nécessité » sur une dictature.

    En fait nous sommes dans une sorte de « projet contre projet » un face to face démoniaque. Chacun se servant de la stratégie de l’autre. Les deux concurrents se pensent futurs gagnants, évidemment.

    Pendant un certain temps, ne devrions-nous pas les laisser jouer dans leur arêne? Car l’un comme l’autre voudront se dévorer. Et aucun d’entre eux ne voudra se soumettre à l’autre.

    ET AVOIR NOTRE REACTION ENSUITE.

  2. Posté par doublegg le

    Esaïe 5:18-21
    Malheur à ceux qui tirent l’iniquité avec les cordes du vice, Et le péché comme avec les traits d’un char,
    Et qui disent: Qu’il hâte, qu’il accélère son oeuvre, Afin que nous la voyions! Que le décret du Saint d’Israël arrive et s’exécute, Afin que nous le connaissions!
    Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume!
    Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, Et qui se croient intelligents!

  3. Posté par pepiou le

    À La Chaux-de-Fonds l’islamo-gauchisme, lutte des classes oblige et à Neuchâtel l’islamo-bobophilie de bon aloi sont les deux mamelles de la bien-pensance moutonnière des autorités.

  4. Posté par Maurice le

    L’islam à la conquête de l’Occident : la Stratégie dévoilée – La Nef, interview
    https://lanef.net/2019/01/02/lislam-a-la-conquete-de-loccident-la-strategie-devoilee/
    Tout est déjà officiellement prévu par l’acceptation, dans les pays de l’Europe, de l’ISESCO (Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture) est un organisme établi en mai 1979 par l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI). Son siège est basé à Rabat, au Maroc.
    ISESCO – Stratégie culturelle à l’extérieur du monde islamique
    Fichier PDF
    https://www.fichier-pdf.fr/2019/07/19/isesco-strategieculturellealexterieurdumondeislamique/

  5. Posté par doublegg le

    Cher Yvan,
    Merci pour vos messages pleins d’esprit, d’intelligence et de vérité.
    Que le Seigneur vous bénisse corps, âme et esprit et qu’il continue ainsi de vous inspirer.
    Ni par puissance ni par force, mais par l’Esprit du Seigneur » (Za 4,6)
    Shalom.

  6. Posté par antoine le

     »Youssef al Qaradawi est vu par divers experts comme un idéologue très influent qui prône la haine et la violence sous couvert de religion »
    La secte mortifère s’insinue partout !
    Comme l’imam de Bienne, ils propagent la HAINE !
    https://lesobservateurs.ch/2020/02/02/poursuivi-pour-avoir-souhaite-qu-allah-elimine-les-juifs-et-les-chretiens-limam-de-bienne-abu-ramadan-continue-de-precher-contre-les-infideles/
    https://lesobservateurs.ch/2017/08/31/bienne-limam-prechant-la-haine-etait-connu-des-renseignements/
    Et en plus nos autorités laxistes laissent faire …

  7. Posté par Bussy le

    Est-ce possible d’être à ce point aveugle quand on a monté les échelons politiques et qu’on est arrivé au niveau de président d’une autorité cantonale ? J’en doute !
    Et que toutes ces vermines de djihadistes soient entretenues par celles et ceux dont ils rêvent de trancher la gorge démontre dans quel état de bêtise les gens sont tenus, notamment à coup de propagande des médias islamo-collabos.
    Et une des tâches des autorités me semble pourtant de protéger la population… non ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.