La compagnie allemande « Swiss » punit un chocolatier suisse sous prétexte d’homophobie

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

La compagnie allemande « Swiss » punit un chocolatier suisse sous prétexte d'homophobie  

 

« Swiss » a banni le chocolat Laederach de ses avions parce que le propriétaire de l’entreprise a soutenu en privé la « marche pour la vie », cette alliance de catholiques et de protestants qui combattent l’avortement.  Comme cette association s’engage aussi contre le mariage des homos, cela n’a pas plu aux « maîtres de cabine » de « Swiss », qui en sont apparemment en majorité. Cette décision fait suite à une campagne de la presse de gauche et de la Neue Zürcher Zeitung. Même s’il s’agit probablement, de la part de la compagnie allemande, selon la Weltwoche, non pas d’une décision idéologique ou politique, mais bien de pur opportunisme, la campagne de presse qui a influencé cette décision témoigne d’un degré d’intolérance qui met en question les valeurs fondamentales d'une Suisse libérale.

 

https://www.weltwoche.ch/ausgaben/2020-6/inland/hexenjagd-im-schoggiland-die-weltwoche-ausgabe-6-2020.html

 

Traduction (Claude Haenggli) : Cela paraît presque cynique qu’au nom d’une minorité sexuelle on se mobilise contre une minorité  religieuse. Le fond de cette histoire rappelle quelque chose qui donne le frisson : N'achetez pas chez les Chrétiens ! Ce slogan semble avoir plu aux extrémistes de gauche. Et « Swiss » y a maintenant encore obéi.

 

 

 

 

Claude Haenggli, 6.2.2020

 

10 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Anecdote, qui démontre que Swiss a été trop rapide avec sa décision c’est qu’ils ne savent pas que le chocolat Laederach n’est pas génial, mais QU’UNE QUALITÉ MAJEURE DE CES MAGASINS C’EST QU’IL ENGAGENT DES VENDEUSES ISLAMIQUES. Et alors ? C’est bien simple quand j’ai demandé un mélange avec des chocolats contenant de l’alcool, elle m’ont gratifié d’une sélection sans aucun chocolat à l’alcool. Ce qui me rappelle que chez Denner une autre islamiste kosovare ne commandait pas les glaces avec le kirch sous prétexte qu’il y avait de l’alcool. Sans compter un salopard qui avaient diagnostiqué mon frigo à chf 1100.- comme ayant un moteur foutu, diagnostique bâclé, alors qu’ils voulait partir au bout de 5 minutes pour aller à la mosquée. Et pour faire bonne mesure il y a encore eu des paquets jamais livrés par l’entreprise socialo-communiste de Jean-Noel Rey (DPD) (quel beau nom) pour les mêmes raisons. Et maintenant notre économie continue vers un plongeon définitif avec IKEA. https://lesobservateurs.ch/2020/02/04/les-defenseurs-de-lislam-radical-brandissent-la-norme-penale-suite-aux-critiques-a-legard-dune-vendeuse-bachee-chez-ikea/ Voilà le syndrome qui combine bénéfice salarial + bonne conscience aux pouvoirs explosifs à long terme.

  2. Posté par Françoise Tschumi le

    Merci à Zurich d’avoir détruit Swissair…. à laquelle le siège genevois faisait de l’ombre mais pour lequel son appétit dépassait ses capacités.

  3. Posté par Sergio le

    Actuellement Swiss se distingue des autres par le maintien de ses vols en Chine. Cette compagnie fait songer à une belle parfumée aux dessous douteux.

  4. Posté par aldo le

    Ne voter pas pour votre prison avec le soutien à l’article sur L’HOMOPHOBIE… OU L’INSTRUMENTALISATION D’UN DEPOTOIRE JURIDIQUE DE TOUTES LES TARES QUI FINIRONT JUSQU’A LA PMA. La preuve par ces tarés qui gouvernent. Et voyez comment ils gouvernent, alors que la guerre civile bas son plein tous les jours, soigneusement censurée par les journalistes à la botte. https://www.youtube.com/embed/X7p7aTGDeTs
    Quand au chocolat industriel de Laederach, vu le nombre de magasins, il n’est pas représentatif de la Suisse, mais ça ne gênait pas SWISS auparavant. Il faut dire que SWISS n’existe que par l’incompétence et la rapacité des politicards et des journalistes qui ONT DONNE SWISSAIR A LUFTHANSA POUR POUVOIR CONSERVER LEURS MILES.. Tout un programme, la corruption.

  5. Posté par Chris le

    Je refuse catégoriquement de prendre cette compagnie aérienne. Depuis que, encore nommée Swissair, elle nous a laissé à notre sort à l’autre bout du monde, en plein « grouding ». Et qu’une fois de plus ce sont les Français qui nous ont rapatrié.

  6. Posté par Socrate@LasVegas le

    Le chocolat Laederach est excellent, en plus de défendre NOS valeurs!
    Les minis têtes-de-nègres sont excellentes!

  7. Posté par Coocool le

    Cette compagnie aérienne n’est plus Suisse, en tout cas elle n’est pas digne du drapeau quelle arbore. Elle n’aura plus ma préférence, j’aurais plutôt tendance à la boycotter désormais.

  8. Posté par Dominique le

    Pourquoi encore voyager avec Swiss si ses dirigeants qui, avec cynisme, tiennent à exhiber leurs intimité sexuelle n’achètent plus le chocolat aux chrétiens et en Suisse mais finiront par acheter à moitié prix du chocolat à l’huile de palme et au soja aux Turcs et à leurs vendeuses voilées, entorchonnées et asexuées, cela pour faire plaisir à la multimutti allemande. Une entreprise qui se nomme Swiss ne devrait-elle pas militer pour la Swissitude et la leitkultur helvétique, pas pour une quelconque minorité?

  9. Posté par JeanDa le

    Dorénavant, je ne volerai plus ni avec Swiss ni avec Lufthansa (maison-mère).
    C’est simple, c’est tout.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.