Immigration : le suicide français

 

ImmigrationAprès André Posokhow il y a quelques jours, c’est au tour de Paul Tormenen d’étudier les chiffres officiels de l’immigration en 2019. Et le constat des deux experts est similaire : toujours plus d’immigration, toujours plus de dépenses folles et toujours aucune volonté politique de sortir de ce schéma mortel pour la France. VIA Polémia Les […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Feijo le

    Marine Le Pen , sous l’inflence des plus grands geopoliticiens europeens , a dit à l’époque , que seule le Frexit pouvait resoudre le probleme de l’Europe , ECOUTONS LÀ , et repassons dans un systeme ou nous , les patriotes , ne seront plus les dindons de la farce ..!!!!!

  2. Posté par miranda le

    Au fond, si nous en sommes là aujourd’hui c’est que la démocratie a DEPOSSEDE le citoyen de ses responsabilités. Elle lui a laissé croire que par  » le vote », le politicien saurait répondre à ses attentes et le protéger.
    Pourquoi avons-nous si longtemps cru en « la démocratie », pourquoi lui avons nous aveuglément laisser le champ libre?

    Sans doute par manque d’éducation politique. Mais où pouvions-nous acquérir cette éducation politique? Elle aurait dû nous être en partie, enseignée à l’école de la république. Ainsi nous aurions eu la capacité de fréquenter les partis, ou d’en créer nous-mêmes. Mais il semblait indispensable à la ou les républiques de nous apprendre à être passifs ou distants et surtout peu informés.
    AINSI le traité de Maastricht a été englouti par le traîté de Lisbonne et , nous a laissé observateurs passifs de la toute puissance du politique, et c’est tout. PAS DE REACTION, PAS DE DESCENTE DANS LA RUE, RIEN……Sidération, consternation, résignation????

    Nous en payons le prix aujourd’hui, au point de continuer à rester dans la distance ou la passivité face à l’épreuve la plus IMMONDE qui nous arrive, celle de constater que des politiques oeuvrent à DISPARITION DE NOTRE CIVILISATION..

    Il n’est jamais trop tard pour descendre dans la rue et contester l’aventure du traité de Maastricht et exiger l’abrogation du traité de Lisbonne, ainsi que celui de Marrakech. Seule une manifestation EUROPEENNE de plusieurs millions d’Européens pourra agir sur nos politiques. Ou une grève générale Europe pourrait avoir aussi un impact.

    BRUXELLES, par le BREXIT, est en position de fragilité. Elle sent que la menace des EXIT pourrait survenir. C’est en quelque sorte notre heure de chance.

    LE TRAVAIL SERAIT DE REVEILLER ET DE CONSCIENTISER LES EUROPEENS.
    Les partis patriotes devraient le faire par l’intermédiaire des boîtes mail et des boîtes aux lettres par un texte exprimant bien « le risque d’une disparition de notre civilisation » et en apportant des preuves et d’inviter à manifester pour l’abrogation des traîtés qui nous détruisent.

  3. Posté par Troie le

    Non, ce n’est plus le suicide français dont il s’agit, mais bien de détruire l’Homme blanc européen. La question est de savoir, ce crime profite vraiment à qui et pourquoi ?

  4. Posté par Palador le

    Après les suicide de la Suède, la France qui subit ses ex colonies et qui est dans un état grave et donc la Suisse qui est juste à coté. Le problème semble inextricable…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.