Une collégienne insultée de « sale p***, sale Française » car elle ne pratique pas l’islam

post_thumb_default

Une collégienne insultée chaque jour de « sale pute », « sale Française » est menacée d’être « brûlée vive » pour ne pas pratiquer l’islam.

 

 

 

Adoxa.info

5 commentaires

  1. Posté par Wanderer le

    ll s’agit d’une information de mai 2015, comme une recherche sur le Net vous l’indiquera.

  2. Posté par miranda le

    Voilà ce qui va se passer en premier lieu, pour les athées musulmans et pour tous les musulmans de naissance qui comme beaucoup de catholiques ne vont dans les lieux religieux que pour les mariages et les fêtes, les baptêmes..

    Il faudrait que ces français d’origine maghrébine se regroupent déjà. Afin de pouvoir se soutenir, s’entraider et ensuite être aidés par les français Les maghrébins chrétiens sont aussi à la hauteur des les aider (sans faire de prosélytisme) et ils sont de plus en plus nombreux.
    Il faut qu’ils aient une VISIBILITE.
    Qu’ils deviennent eux aussi un groupe de PRESSION.

    Ce qui est terrible, c’est que ces fascistes religieux n’ont aucune gêne à exprimer leur violence, alors que « NOUS » nous préférons rester « calmes ».

    De toute façon, ils sont stimulés dans les mosquées salafistes à devenir aussi provocateurs, i censeurs, exigeants envers les autres.

    Il nous manque l’homme qui doit venir et leur dire : vous vous comportez normalement, poliment envers autrui, ou vous prenez votre valise. A vous de choisir!!!

    SINON, ce sera le peuple qui l’exigera, mais comme le peuple ça ne leur fait pas peur, il y aura nécessairement de la violence. En espérant le triomphe de notre côté.

  3. Posté par aldo le

    Ici, comme en Suisse l’intolérance des tolérants autoproclamés n’a aucune limite ni retenue. On peut l’admirer avec les affiches très minoritaires relatives à l’opposition à ces impostures pédophiles et zoophiles que couvrent la loi contre l’homophobie. Dans un autre registre, il y a plusieurs dizaines d’années, la migration forcée avait déjà mis les idiots de village en concurrence directe avec les envahisseurs totalitaires et les idiotes utiles de la bonnes conscience étaient déjà prêtes à se sacrifier pour satisfaire aux exigences de la mode cosmopolite favorable aux bâtards de tout poil et aux dégénérescences raciales propices à remplir les prisons et les hôpitaux psychiatriques. Dans l’exemple suivant, Momo le criseux n’a eu aucune peine à remplir parfaitement son rôle de « tolérant partageur ». https://www.youtube.com/watch?v=-wF6n9t5LxQ

  4. Posté par JeanPaul le

    Rien ne m’étonne venant de ces imbéciles muzz. Il s’agirait de mettre au point une machine automatique à distribuer les baffes et également éjecter le plus grand nombre de ces tarés.

  5. Posté par antoine le

    Les joies du multiculti et du vivre ensemble … apparemment ça ne marche pas !
    Ils n’ont toujours pas acquis les codes ….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.