Coronavirus : au péril pour sa sécurité, un Chinois brave la censure et poste une vidéo sur la situation réelle (sous-titres français)

Publié par Dreuz Info le 26 janvier 2020

Voici une vidéo unique, un rare témoignage que nous avons sous-titré en français, et dont nous avons conservé une copie, car nous pensons que YouTube se verra imposer par la Chine de la supprimer.

[...]

****
[...]

article complet:

*****

La RTS parle d'une bonne grippe

 

5 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    De toute façon, il se dit que l’épidémie à commencé dès fin décembre, une
    Deux, qu’il faut s’attendre à un pic en avril-mai voire l’été
    Trois: en France, pour la grippe mexicaine vers 2011, la ministre de la Santé et l’OMS avaient beaucoup inquiété les gens pour rien (je ne m’étais pas fait vacciné et je suis toujours là); et maintenant les mêmes minimisent; donc je m’inquiète

  2. Posté par aldo le

    C’est ça le résultat d’un système imposé chez nous par les crypto-communistes sous les étiquettes politiques les plus diverses. Pensez-seulement aux Salerno, Savary, Français etc qui démissionnent après avoir rempli leurs caisses avec des combines, comme si c’était un acte de justice. Ils pillent et se foutent de tout. Et bien la Chine communiste c’est exactement cette mentalité de salopards et ce Chinois est déjà piégé puisqu’il croît encore qu’en Europe et assimilé c’est le règne de la démocratie. QUE DU BLABLA ET ILS FOUTENT DE TOUT C’EST L’IRRESPONSABILITÉ CRYPTO-COMMUNISTE AU POUVOIR et après moi le déluge. Naturellement que la petite peste crypto-communiste anti Greta Thunberg est là pour faire diversion et faire croire que ce ne sont pas eux les responsables réels sur injonctions dictées depuis les bunkers de Soros, véritable scélérat mondialiste au service de Satan.

  3. Posté par Marcassin le

    Les sous-titres sont sur la page de Dreuz.

  4. Posté par Vautrin le

    Bon, en plus de « réchauffement-climatique-d’origine-anthropique », voilà qu’on nous sert une nième grande Peur de la pandémie. Cela fait des années que de loin en loin on découvre une nouvelle Grande Peste, servie par les médias de propagande pour terroriser les populations. Cela commence à m’agacer sérieusement !
    C’est tout de même un comble que de « mondialiser » à outrance en laisser errer librement des énergumènes sur la planète et ensuite de se plaindre des épidémies !
    Le destin d’une maladie c’est de disparaître dans la guérison. Certaines tuent énormément avant de retourner dans leur foyer endémique. Mais c’est là une loi naturelle, un régulateur des populations, au même titre que la famine et la guerre. Nous avons endommagé ces régulateurs, et nous voilà en surpopulation au regard de ce que peut nous donner la Terre. Alors, ne nous plaignons pas : la Nature tend à reprendre le dessus pour compenser nos erreurs de pourceaux hédonistes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.