Arnaque Erasmus : l’UE veut que les pays riches payent davantage

À la suite de l’acceptation de l’initiative sur l’immigration de masse, en février 2014, les négociations pour l’association de la Suisse à Erasmus avaient été suspendues. Le Conseil fédéral avait donc dégainé un plan B, concrétisé dans le Swiss-European Mobility Programme (lire l’encadré).

Et alors que l’UE envisage de faire payer davantage les pays riches – en fonction du PIB – pour la période 2021-2027, ils sont de plus en plus nombreux sous la Coupole à se demander si une réintégration au programme européen vaut la peine. «Il faudra analyser la situation sans a priori, plaide Isabelle Chevalley (PVL/VD). Et regarder quelle solution a le meilleur rapport qualité-prix. Je n’ai aucun dogme avec Erasmus.»

[...]

Tribune de Genève

4 commentaires

  1. Posté par Dominique le

    L’Etat ne devrait pas se mêler et dépenser de l’argent pour Erasmus…
    Dans les années soixante, il n’y avait pas Erasmus et la quasi totalité de ma volée d’étudiants en médecine de la Faculté de médecine de Lausanne est allée faire un semestre en particulier à Paris, mais aussi à Vienne… et outre Atlantique

  2. Posté par miranda le

    QUELS PAYS RICHES, alors que nous sommes tous dans une endettement monstrueux?. Donc ajouter plus d’endettement à l’endettement? C’est cela qu’on attend de nous? Ca ne suffit pas avec L’invasion migratoire et son coût, quand on sait que 40 % seulement des « migrants-réfugiés-clandestins » ont une activité et qu’il faut ASSUMER LES NON ACTIFS, nous « pomper » encore plus s’impose donc comme « une évidence ». Et l’expansion de la folie de nos élites, ça se chiffre à combien?

  3. Posté par Socrate@LasVegas le

    Erasmus, pour ceux qui ne le savent pas est un programme universitaire d’échange inter-facultés permettant aux étudiants, assistants de poursuivre leur cursus dans une faculté étrangère.
    Rien de bien méchant! Mais en pratique ça n’améliore certainement pas la formation de base, parmi les meilleures au monde en Suisse. Un engagement à l’étranger restant tout-à-fait possible, et certainement plus profitable en post-gradué!
    En pratique, c’est plutôt une pause riche en fêtes étudiantes et leurs dérives pour étudiants aisés…A mon époque, les étudiantes « Erasmus » étaient d’ailleurs amicalement surnommées « Orgasmus », mais la dyslexie sévissait peut-être déjà…;-)

    Contrairement aux gesticulations gauchistes, simplistes et ridicules à l’instar de celles proposant de:
    – taxer les surface commerciales vides à Lausanne…
    – de soumettre le Souverain suisse à une ue prédatrice pour conserver « Erasmus », système optionnel de niche anecdotique…
    – proposer de subventionner une presse écrite uniforme, aux seuls ordres des « élites » de la politiciennes et économique, au lieu de la laisser évoluer selon les fameuses lois du marchés qui prévalant pour tous les autres domaines…
    – etc,

    Bref, sans « Erasmus » aucun souci: la recherche prometteuse tout comme les bonnes idées trouvent leur chemin, tout comme leur financement…naturellement, n’en déplaise à la médiocratie gauchiste des quotas…

  4. Posté par aldo le

    L’escroquerie Erasmus visant à faire payer les pays qui ont des imbéciles gauchisants aux commandes n’avait que trop duré et servait en faits à renvoyer une partie du fric soustrait de nos poches vers différentes associations gauchisantes en Suisse, pour assurer financièrement une propagande constante des bienfaits surfaits de l’UErss, afin de nous forcer la main à coup de propagandes et d’imposer ainsi L’ENTRÉE DE LA SUISSE COMME BOUCHE-TROUS FINANCIER D’UNE EUROPE EN ETAT DE FAILLITE PERMANENTE ET ENCORE PLUS APRÈS LE BREXIT. https://lesobservateurs.ch/page/2/?s=erasmus ET LA, SOYONS QUASI CERTAINS QUE LES FONDS D’ERASMUS SERVENT ENCORE AU FINANCEMENT DE LA VOTATION CONTRE L’HOMOPHOBIE AU PROFIT DES PÉDOPHILES CAMOUFLÉS. https://lesobservateurs.ch/2014/03/06/erasmus-90000-francs-en-activites-lgbt/

    L’IMPOSTEUR SOCIALISTE EST NATURELLEMENT COMMANDITAIRE DE CES BALIVERNES ET POUR CAUSE. Par exemple Mathias Reynard « qui rappelle aussi que les apprentis font partie des perdants, puisque rien n’est envisagé pour eux », contrairement à ce que prévoit Erasmus+.. Là encore, ce colporteur de bobards évidemment pro-européens, le fric sortant de nos poches pour retourner chez les camarade locaux afin de vanter les bienfaits de cette dictature bolchévique UErss, il n’en faillait pas moins pour qu’il remette la compresse afin de continuer sur la lancée de ses premiers échecs.

    UN IMPOSTEUR QUI NE SAIT PAS LIRE, PUISQUE L’EUROPE ET DONC LA FRANCE BOLCHEVIQUE QUI EN TIRE LES FICELLES, FAIT SUPPORTER A ERASMUS DES GENS SANS AUCUNE FORMATION, DONC PAS DES APPRENTIS, AFIN QU’ILS PUISSENT ÊTRE SOUSTRAITS DES STATISTIQUES DU CHÔMAGE ET ALLER GONFLER LES NOTRE EN SOUTENANT LEUR MIGRATION DANS D’AUTRES PAYS ET CHEZ NOUS PARTICULIÈREMENT.

    Un bonne occasion pour des « apprentis » terroristes islamiques de venir meubler chez nous les mosquées qui poussent comme des champignons et nous forcer la main à célébrer juridiquement les bienfaits de la polygamie exclusivement au « profit » des migrants et de leurs poules pondeuses génératrices de véritables entreprises d’élevage intensif et en batterie, basées sur nos généreuses subventions natalistes. Et avec ce système le tueur en puissance va pouvoir se passer de travailler en bénéficiant de congés paternité à rallonge pour préparer ses explosif, et choisir les objectifs parfois industriels à incendier ou faire exploser. Avec de tels familles le risque d’expulsion sera définitivement bétonné, quel que soient leurs crimes ce qui devrait enchanter ces cabinets d’avocats bidons qui vivent de l’industrie de l’immigration et de l’assistance judiciaire et ses abus qui pillent nos impôts et force la dose avec des taxes imbéciles. Exemple patent https://lesobservateurs.ch/2020/01/10/royaume-uni-53-millions-deuros-daide-juridictionnelle-pour-deux-soeurs-et-un-frere-jihadistes-qui-avaient-aide-un-terroriste/

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.