Argovie : Ils urinent dans l’eau bénite de l’église du village

A l'entrée de chaque église catholique, le bénitier accueille les fidèles qui s'y purifient symboliquement. Mais dans l'église catholique Guthirt à Aarburg (AG), aucune goutte du liquide sacré n'est disponible pour le moment.

Et pour cause, des inconnus ont uriné dans l'eau bénite de l'église en décembre, comme le rapporte «Tele M1». Le diacre et responsable de la communauté de la paroisse de Guthirt, Markus Stohldreier, l'a confirmé à «20 Minuten»: «En 36 ans de théologie, je n'ai jamais rien vécu de comparable.»

[...]

20min.ch

 

2 commentaires

  1. Posté par Léo C le

    Ce ne devrait pas affoler les media ni notre presse.

    Par contre un quidam qui tague une mosquée n’est plus un déséquilibré mais un sale raciste (si en plus il a des accointances dextrogyres…).

    Rien de nouveau, en somme.

  2. Posté par farjon thierry le

    Quelle drôle d’idée! Perso je suis sans religion, je suis apostasié et je n’ai plus mis les pieds dans une église depuis le siècle passé… L’eau bénite? comment l’eau peut elle être bénite… Si jamais j’ai 2000 litres d’eau pluviales en réserve! je veux bien en envoyer a cette église… De la bonne eau pluviales d’Anzère!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.