Contesté, le jugement des activistes du climat ouvre une brèche

Cenator : Plusieurs journaux romands ont exulté le 15 janvier après l’acquittement des douze activistes du climat. Les professeurs des universités romandes se sont hâtés de donner leur opinion.

Nous, les patriotes, nous avons également un enjeu qui dépasse les questions politiques : c’est le remplacement de population et l’islamisation de la Suisse.

Et si les activistes du climat se plaignent de n’être pas assez écoutés, alors que nos médias ne parlent que de cela du matin au soir, que devrions-nous dire du refus de tout débat public, de l’omerta absolue qui entoure l’invasion et l’islamisation de notre pays? La totalité des médias officiels sont entretenus à des degrés différents par les contribuables, mais aucune place n’est faite aux souverainistes, aux patriotes, à tous ceux que la gauche estampille « extrême droite ». 

Ça ne va pas assez vite pour les climato-hystériques? Les pauvres!
Pour nous, c’est pire que la lenteur, c’est pire que l’immobilisme : c’est la régression constante de nos droits et l’aggravation de la pensée unique omniprésente.

Les Droits de l’Homme garantissent le droit de chaque personne à avoir une patrie. Or la Suisse, qui n’a jamais colonisé aucun pays, est colonisée, sa population est exploitée, abusée. La gauche et ses collabos mettent en danger la survie même de notre pays en l’inondant de populations totalement incompatibles.

Sans parler de l’obligation, pour nous, d’entretenir sans limite de temps chaque parasite qui débarque sur notre sol et prononce le mot magique « asile ». Cela équivaut à notre mise en esclavage – ce qui est également totalement interdit par des Droits de l’Homme.

Ne devrions-nous donc pas nous faire entendre par tous les moyens pour que tout cela cesse ? Nous aurions mille fois plus que les climato-hystériques le droit à la désobéissance civile, à des mobilisations massives comme l’occupation régulière de la RTS, des rédactions de presse, des parlements, puis de passer à la vitesse supérieure, comme l’ont déjà fait les anti-spécistes, et comme vont certainement le faire les pro-climat et les promoteurs de l’invasion migratoire.

*****

Extraits de 24 heures du 15 janvier :

[…] Laurent Moreillon, avocat et professeur à l’Université de Lausanne, qui se dit « mitigé » après le jugement de Renens. « […] Que se passera-t-il si, par exemple, un bateau à moteur est incendié afin de pousser son propriétaire à la navigation à voile ? Cela ouvre la porte à des situations vertigineuses ».

[…] Nicolas Queloz, professeur à l’Université de Fribourg, qui salue le courage du juge Philippe Colelough [...].

L’acquittement des militants de Lausanne Action Climat peut faire rêver dans d’autres domaines. C’est le cas par exemple des défenseurs des migrants. L’avocat et député de SolidaritéS Jean-Michel Dolivo s’est souvent investi dans cette cause. Par exemple en appuyant, dans nos colonnes, les sept activistes qui s’étaient allongés pendant 40 minutes dans le hall du Service de la population (SPOP), à Lausanne, le 10 décembre 2010 [...]. Il pense aussi à ceux qui offrent un logement à des demandeurs d’asile refoulés [...]. «L’état de nécessité pourrait s’imposer lorsqu’il s’agit d’aider des migrants confrontés à la Méditerranée transformée en un vaste cimetière ou renvoyés dans des pays où leur sécurité est menacée. [...]

Et les antispécistes ?

[...] Virginia Marcus, qui attend encore d’être jugée, pour avoir enlevé des cabris d’un abattoir de Rolle mi-2018. [...]

« Une loi n’est jamais juste et peut susciter des injustices »

Professeur honoraire de théologie de l’Université de Zurich, Pierre Bühler a beaucoup étudié la notion de désobéissance civile, notamment en lien avec la question des migrants. [...]

[...]...la loi peut évoluer. Ce sont d’ailleurs souvent des actes du genre de celui jugé lundi qui peuvent faire bouger. [...]

La légitimité est donc au-dessus de lois ?

[...]

Il y a tout de même la séparation des pouvoirs. Est-ce vraiment à la justice de se pencher sur l’urgence climatique ?

[...] Lorsque les droits humains sont violés par certaines décisions de l’État et que toutes les possibilités de protestation civile ont été épuisées, on peut éventuellement décider de faire un pas de plus et de basculer dans la désobéissance civile.

[...]

L’enjeu dépasse les questions politiques. […]

Sources :

https://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/Conteste-le-jugement-des-activistes-ouvre-une-breche/story/16303263 (abonnés)

https://twnews.ch/ch-news/conteste-le-jugement-des-activistes-ouvre-une-breche (large extrait)

4 commentaires

  1. Posté par antoine le

    @Rictus
     »Contestez-vous les résultats des élections et des votations ou êtes-vous un vrai démocrate qui accepte la défaite et respecte la volonté populaire telle qu’elle s’exprime dans les urnes? »
    Que pensez-vous de l’application par notre gouvernement suite à la votation du 9 février 2014 ?
    Initiative populaire « Contre l’immigration de masse »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Initiative_populaire_%C2%AB_Contre_l%27immigration_de_masse_%C2%BB

  2. Posté par leone le

    @Rictus
    En ce qui me concerne je respecte les résultats des élections et votations. Ce que je conteste aux Verts c’est le droit de se comporter comme s’ils avaient la majorité dans ce pays alors qu’ils n’ont gagnés que quelques sièges.

  3. Posté par Rictus le

    Les gens de votre bord, pour autant qu’ils soient Suisses, jouissent des mêmes droits que les personnes auxquelles vous vous en prenez. Contestez-vous les résultats des élections et des votations ou êtes-vous un vrai démocrate qui accepte la défaite et respecte la volonté populaire telle qu’elle s’exprime dans les urnes?

  4. Posté par antoine le

    Est-ce vraiment à la justice de se pencher sur l’urgence climatique ?
    L’urgence climatique est un LEURRE M. Gervais !
    Lorsque vous mettez un personne dans un état d’urgence, celle-ci ne réfléchi plus du tout !
    Pour les écolos-politicards le but est atteint !
    Restons les 2 pieds sur terre et la tête au frais et réfléchissons après s’être documenté !
    Je vous propose de lire
    Le Roy Ladurie (Tomes I et II) paru en 1967 (avant l’hystérie actuelle) Histoire du climat depuis l’an mil.
    Et n’oublions pas que les glaciers ont commencés à fondre bien AVANT 1850 (date du début de l’ère préindustrielle) !
    D’autres glaciers AVANCENT (chut ! personne doit en parler !)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Glacier_Taku

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.