Non, les musulmans ne sont pas les victimes, ils sont les agresseurs !

16 janvier 2020 - par

La presse bien-pensante et les bonnes âmes n’ont de cesse d’attirer notre attention sur les persécutions, certains parlent même de génocides (la surenchère sémantique, ça ne mange pas de pain !), dont les musulmans seraient les victimes dans le monde.

Les Ouïghours ou les Rohingyas sont fréquemment montrés comme des victimes des gouvernements chinois et philipin. Des journalistes parlent, sans aucune modération, d’ethnocide qui serait pratiqué à l’égard de ces populations.

C’est aller chercher bien loin des exemples de crimes contre l’humanité, dont il serait intelligent de vérifier la réalité profonde et lesquels, par ailleurs, sont en d’autres circonstances bien plus évidents et plus immédiats à l’encontre de populations d’autres pratiques religieuses.

La France, en première ligne, est bien placée pour observer depuis le début des années 2000 sur son territoire la recrudescence des actes antisémites dont on croyait la disparition avérée depuis longtemps.

L’association « Portes Ouvertes », ONG apolitique et reconnue de façon assez commune par la communauté internationale, publiant en janvier son index mondial de la persécution, observe sans ambiguïté que les chrétiens, toutes obédiences confondues, sont les principales victimes d’agressions à caractères « ségrégationnistes ». L’édition 2020 de cet organisme indique qu’il y a eu 2 983 chrétiens tués en raison de leur foi, ce qui fait 8 morts violentes par jour, principalement sur le continent africain.

Quant au ciblage d’églises, autre critère d’analyse retenu par l’association, il s’est multiplié par cinq en une année : 9 488 lieux de cultes chrétiens – pour 1 847 l’année précédente – ont ainsi été fermés ou vandalisés, soit une augmentation de 414 %.

L’islam est la première source des persécutions

L’extrémisme islamique  demeure globalement « le premier mécanisme de persécution des chrétiens » que l’on peut identifier. On recense à cet égard 39 pays où ces pratiques ont cours tout à fait régulièrement. On y observe  des formes de persécutions récurrentes : « rejet de la famille en cas de conversion, mariage forcé, criminalisation du blasphème et de l’apostasie, interdiction du prosélytisme, pression vestimentaire, discrimination à l’emploi, dhimmitude ».  Par exemple : rien ne change au Pakistan malgré la libération d’Asia Bibi, car les chrétiens pakistanais continuent d’être condamnés pour blasphème.

Globalement, on estime, sur la base de données très fiables, que 260 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde, soit plus d’un chrétien sur 8. Ce chiffre est en constante progression.

Dans notre pays, par-delà les grands émois idéologiques et leur opportune instrumentalisation, les faits concernant les actes antireligieux sont clairs et les chiffres parlants : avec notamment le triste record des attaques violentes et tentatives d’homicides… Des prêtres sont assassinés dans leurs lieux de culte, des femmes sont trucidées en leur domicile en raison de leur religion et au slogan de « Allahu akbar »… Concernant les actes visant des édifices religieux, ce sont les lieux chrétiens et notamment catholiques qui représentent la très écrasante majorité des sites attaqués, même si l’Église a aussi payé le prix du sang face à l’islamisme avec l’odieux assassinat du Père Hamel en 2016.

Pourtant, l’opinion publique de notre nation, qui se flatte d’être la patrie des droits de l’homme, ne manifeste guère d’intérêt pour les chrétiens persécutés dans de nombreux pays. Comment expliquer un tel paradoxe ?

Les tueries de chrétiens – en tant que chrétiens – dans divers pays du monde sont devenues au XXIe siècle une discrète information de la rubrique internationale des médias, qu’expliqueraient toujours des facteurs politiques locaux. En décembre 2019 ont été massacrés des villageois chrétiens au Nigeria, le 25 décembre ont été égorgés comme à l’abattoir onze d’entre eux, à genoux, avec diffusion en ligne de l’enregistrement de la tuerie dès le 26 par l’agence de presse de l’État islamique. Cette vidéo renvoie à l’égorgement collectif de vingt-et-un travailleurs coptes égyptiens en Libye sur une plage près de Syrte, le 15 février 2015, dont la diffusion avait déjà été assurée par Daech.

On ne saurait réduire ces persécutions à l’État islamique né en Irak. Au Nigeria préexistait la nébuleuse de Boko Haram. Ce slogan simpliste signifie que les livres, « Boko », alias « Books », sont « haram », soit « péchés mortels », à l’exception du Coran bien sûr.

Il est plus que temps de réagir aux mensonges par omission concernant l’oppression des non musulmans en France et dans le monde par des musulmans. Cela est une nécessité car il s’agit en réalité d’une agression contre la civilisation occidentale dans toute son ampleur qui se manifeste au travers de ces crimes sur lesquels nos sociétés ferment pudiquement ou plutôt hypocritement les yeux.

Jean-Jacques FIFRE

source:

5 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Dominique  » …Ils viennent parce que l’Europe, pour de « bonnes » ou de mauvaises raisons, à tort ou à raison, s’est faite bien trop attirante pour les migrants du monde entier… »

    La raison ORIGINELLE n’est autre que LA TRAHISON DE NOS ELITES qui devra se payer un jour ou l’autre…
    – Déjà en France lors des chocs pétroliers, regroupement familial, …
    – L’union européenne des lobbyistes, soros, le pacte des migrations de l’onu, …
    – La classe politique suisse, amalgame d’égos rêvant d’un « destin bruxellois », mais dans les faits travaillant CONTRE les citoyens souverains et TRAHISSANT NOTRE CONSTITUTION!

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Dominique  » …Ils viennent parce que l’Europe, pour de « bonnes » ou de mauvaises raisons, à tort ou à raison, s’est faite bien trop attirante pour les migrants du monde entier… »

    La raison ORIGINELLE n’est autre que LA TRAHISON DE NOS ELITES qui devra se payer un jour ou l’autre…
    – Déjà en France lors des choc pétroliers, regroupement familial, …
    – L’union européenne des lobbyistes, sorros, le pacte des migration de l’onu, …
    – La classe politique suisse, amalgame d’égos rêvant de « destin bruxellois », mais dans les faits travaillant CONTRE les citoyens souverains et TRAITRES A NOTRE CONSTITUTION!

  3. Posté par Amarillys Taylor le

    Ça fait 1400 ans que les musulmans attaquent l’occident. Depuis le 7ème siècle ils ont tué des millions seulement parce qu’ils n’étaient pas musulmans. Pourquoi l’Europe devrait accueillir ceux qui ne veulent que l’anéantir ? Il faut d’urgence renvoyer ces gens dans les 57 pays à majorité musulmane. Nous ne voulons pas d’eux parce que l’on constaté que où l’islam se trouve, toute civilisation trépasse. Il n’y a que à regarder la gabegie qui regne en France qui a été trop généreuse et qu’ils ne rêvent que de détruire.

  4. Posté par Dominique le

    Pourquoi le reste du monde n’a pas besoin de migrations massives d’autres cultures et idéologies, telle en particulier l’islam-idéologie, pour être amélioré mais l’UE, l’Europe et même la Suisse en auraient besoin et bénéficieraient de tels mouvements et remplacements de populations ? Bien que la Chine soit la deuxième, voir en chiffres absolus la première économie mondiale, elle n’est une destination ni pour les demandeurs d’asile, ni pour les migrants économiques, ni pour les immigrants illégaux et ni pour l’aide publique internationale; il est donc évident que même les pays les plus riches ne deviennent pas inévitablement des points d’attrait pour les migrants du monde entier, comme c’est le cas de l’Europe. Il n’est donc pas inévitable que les migrants du monde viennent en Europe. Ils viennent parce que l’Europe, pour de « bonnes » ou de mauvaises raisons, à tort ou à raison, s’est faite bien trop attirante pour les migrants du monde entier.
    Changeons de cap et ne suivons ni l’agenda de l’übergauche ni la feuille de route de l’islam-idéologie.

  5. Posté par antoine le

     »Il est plus que temps de réagir aux MENSONGES par omission concernant l’oppression des non musulmans en France et dans le monde par des musulmans »
     »les musulmans sont les agresseurs »
    Qui sont les personnes qui égorgent des passants innocents ? Les muzz
    Pour qu’elles raisons ?
    – Psychiatriques : c’est la version officielle, des fous qui ne le savent pas manient des couteaux !
    – Religieuse : ils veulent imposer la charia sur toute la Terre …
    Réveillons-nous ! Agissons !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.