Rhauderfehn (All.) : Un Ivoirien terrorise les fidèles dans 3 églises en les menaçant. Il a notamment crié « Allahu Akbar »

Dimanche, un trentenaire de nationalité ivoirienne a provoqué des émeutes dans trois églises de Rhauderfehn et de Ostrhauderfehn. Il a terrorisé les fidèles.

Dans un communiqué de presse, la police parle d’un acte de menace qui a déclenché une intervention de la police. L'homme est peut-être mentalement dérangé. Il a été arrêté et emmené dans une clinique spécialisée.

[...]

Dimanche vers 9h55, la police a été informée qu'un homme perturbait le service religieux de l'église de Rhauderfehn par des cris.

L'homme de 33 ans a menacé verbalement les visiteurs

L'homme a ensuite quitté l'église et s'est rendu à bicyclette à la messe de l'église catholique située dans la Kirchstraße, à Rhauderfehn.

Il a perturbé le service religieux en criant fort. Selon la police, il a notamment crié "Allahu Akbar".

L’église de Petrus a été sa troisième cible. Il a également perturbé la messe. Selon les informations actuelles, l'Ivoirien, âgé de 33 ans, a menacé verbalement les visiteurs du culte.

[...]

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Oz-online.de

 

2 commentaires

  1. Posté par Marcassin le

    Faut-il être mentalement dérangé pour embrasser l’islam ou l’islam rend-il fou ?
    C’est l’histoire de l’oeuf et de la poule.

  2. Posté par Vautrin le

    Au braillement « allahu akbar », une seule réponse : « à la baïonnette ! ». Et paf le djihadiste.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.