Sans la colonisation, l’Afrique serait la plus grande puissance économique mondiale

11 janvier 2020 - par

https://1.bp.blogspot.com/-ZaEUubdTUIE/XhkrU-sSk3I/AAAAAAABiJc/pFBK9-rPBFc2PLxUng1LdjwHoiAhiOp1ACLcBGAsYHQ/s1600/twibu.jpg

Damien Rieu demandait le 22 décembre 2019 à ses abonnés sur Twitter d’accomplir le petit exercice de pensée suivant :

« Fermez les yeux et imaginez 30 secondes ce que serait l’Afrique sans la colonisation ».

Ce tweet déclencha les appels habituels à la censure et à la répression violente des militants antiracistes (nom de code pour anti-Blancs).

Il provoqua aussi un déluge d’arguments révisionnistes de la part des identitaires africains anti-occidentaux :

– l’Afrique a été pillée, rançonnée, occupée, maltraitée par les Occidentaux esclavagistes et oppresseurs,

– cela dure encore aujourd’hui : franc CFA, pillage de l’or, de l’uranium, du pétrole, etc.

– sans les Occidentaux, l’Afrique serait devenue le Wakanda, une puissance techno-militaire super-évoluée et progressiste à la pointe de l’humanité,

– l’immigration en Europe est une juste réparation pour les crimes de la colonisation blanche…

Petit exemple d’argumentation révisionniste avec Oluwa Kresus :

https://twitter.com/Kresuszeyo/status/1208853424483315719

Les réponses d’Oluwa Kresus dénotent un penchant pour le suprémacisme noir et le racisme anti-Blanc, anti-européen, anti-occidental le plus primaire.

Certains se sont contentés d’envoyer des blagues, des mèmes, des caricatures pour se moquer de la supériorité supposée de la civilisation africaine.

Réunion du Fonds Monétaire International ou cérémonie du prix Nobel d’économie ? (Damien Delambre)

Nous réprouvons totalement l’usage de telles caricatures dignes des heures les plus sombres de notre histoire et vous invitons à ne pas les partager.

Il faut apprendre à réfuter de manière pédagogique ce mythe d’une prétendue supériorité technologique et civilisationnelle africaine qui aurait été empêchée par la colonisation européenne.

Oluwa Kresus est en effet loin d’être un ignare isolé et il n’est pas du tout le seul à déblatérer ces bêtises.

Il y a des millions d’Africains qui « pensent » comme lui.

Ainsi, nous avons recherché des vidéos anciennes ou récentes montrant des tribus africaines qui n’ont pas connu l’homme blanc ni sa colonisation impérialiste suprémaciste raciste, qui ont vécu à l’abri des changements apportés par l’homme blanc et qui ont préservé la totalité ou l’essentiel de leurs traditions ancestrales.

1) Les tribus Dinka se teignent les cheveux en se faisant uriner dessus par des vaches.

Ils stimulent les organes sexuels des vaches pour encourager la lactation.

2) Afrique du sud : les traditions du peuple Zoulou

) Cameroun : les Sorciers Komas pétomanes

Documentaire d’Alain Baptizet. Il y a deux siècles, cette tribu nord-camerounaise est partie s’installer dans les monts Alantika, afin d’échapper aux envahisseurs islamiques qui souhaitaient les réduire en esclavage. Depuis cette époque, ils pratiquent épisodiquement une cérémonie où des hommes passés maîtres dans l’art de la pétomanie dansent pendant des heures, tout en émettant des pets tonitruants. Ce rite de rébellion leur permet de braver les interdits de la culture musulmane.

Au final, le documentaire est tellement saugrenu qu’il donne presque l’impression de faire face à une œuvre de fiction. En dehors de l’ethnologue allemand Leo Frobenius – à qui on attribue la « découverte » des Komas au début du XXe siècle – et du photographe français Frank Ribas, peu de personnes ont pu assister à ce rituel, ce qui a entraîné plusieurs débats animés par des internautes doutant de l’authenticité des images.
« Quand j’ai posté un extrait de ce documentaire sur Internet en 2007, j’ai effectivement densifié les images. Lors du tournage, différents microphones directifs m’ont permis d’isoler les pétarades du reste des bruits environnants, et j’ai ainsi pu mettre ce sujet en valeur plus tard. Mais l’intégralité du documentaire est vraie, bien que je sois le premier à être étonné de ce que j’ai pu filmer. »

Baptizet n’est pas retourné au Cameroun depuis 2013, et depuis, la zone où il s’est installé est devenu le théâtre de nombreux crimes perpétués par l’organisation terroriste Boko Haram. Les missionnaires de la ville de Maroua, avec qui il entretient des contacts réguliers, le tiennent informé des problèmes qui peuvent survenir dans la zone. (source)

4) Nuer, history of a Refugee (Ethiopia)

5) Mursi people (Ethiopia)

6) Mbuti Pygmies of the Rainforest

7) La tribu totalement isolée des Andamans

8) Mali : les tribus Olvidadas

9) Mali : les Dogons

10) Afrique de l’est : la tribu Turkana

22 novembre 1958. En Afrique de l’Est, la technique traditionnelle de la fonte du fer est encore un secret professionnel connu seulement d’un seul clan dans chaque tribu. Dans la tribu Turkana, les fondeurs pratiquent également un rite lors de la fonte du minerai. Outre cette technique ancienne de fonte, le reportage permet de découvrir les parures corporelles des hommes et des femmes Turkana (bijoux, coiffures en plumes d’autruches), les danses et les instruments de musique traditionnels.

11) La vie sexuelle des Wodaabe

12) Namibie : la tribu Himba

https://www.youtube.com/watch?v=rOAhMILHmGE

13) Éthiopie : les peuples de l’Omo

source:

 

9 commentaires

  1. Posté par poulbot le

    Un sauvage reste un sauvage , si l’évolution avait voulu que ces personnes soit au même niveau de développement intellectuel, financier, industriel que les soit disant colonisateurs/spolieurs , elle l’aurait fait ; ce qui n’est pas le cas encore de nos jours. Toutes les tentatives pour les « élevés » vers le haut ce sont et ce solde encore maintenant par des échecs a plus ou moins long terme , seul les plus rusée, les plus malin arrivent a tiré l’épingle du jeux, les autres végètent en espérant quitter un jour leur statue actuel. Alors Kalou ernest Tigori peux écrire ce qu’il veux, cela ne changera rien a ce qu’est le continent africain actuellement et cela jusqu’à la disparition de la terre dans quelques milliers d’années , si bien sur entre temps l’Homme ne c’est pas taper dessus a coup de bombes nucléaire , a ce moment la tout le monde sera retourner a ce qu’est l’Afrique actuellement.

  2. Posté par Gerard GUICHARD le

    Après, on réécrit l’Histoire… Et pourquoi ceci, pourquoi cela. Ce sont des névropathes et psychopathes

  3. Posté par Marie-France le

    Au fait, comment se fait-il que les colonies d’Asie se soient elles ,très bien développées ?
    La France reste pour l’Indochine ( Viet Nam) un pays de Culture, patrie de grands noms respectés : Pasteur, Hugo; De Gaulle …
    Les infrastructures construites par les Français sont encore debout et utilisées , comme par exemple à Saigon – pardon à Hô Chi Minh- Ville : l’Hôtel de Ville qui abrite aujourd’hui le siège du comité populiare d’Hô Chi Minh Ville; le superbe bâtiment de la Grande Poste Centrale construite en 1886 par la France … est toujours la poste; la gare (1881) , l’opéra (1900) la cathédrale N-D.. tout est toujours entretenu et fonctionnel …

  4. Posté par Marie-France le

    Ce que j’en pense,? Jean Raspail le traduit si bien :
    Sans nos missionnaires, nos soldats, nos marins, nos découvreurs, nos administrateurs, et même nos commerçants, qui bâtirent l’Empire colonial français aujourd’hui disparu, des dizaines de millions d’individus sur cette terre ne seraient jamais sortis de la nuit. Et si certains y retournent aujourd’hui, c’est parce que nous ne sommes plus là pour éclairer leur chemin (Jean Raspail : préface du livre de Henri Servien : « Petite histoire des colonies et missions françaises » )

  5. Posté par antoine le

    Le retour en arrière étant impossible, que propose-t-il de constructif ?
    Depuis des décennies, les pauvres de pays riches aides les riches des pays pauvres.
    La majorité des pays africains ont eu et ont encore des dictateurs …
    Yahya Jammeh – Président de la Gambie
    Isaias Afewerki — Président de l’Érythrée
    Omar el-Béchir — Président du Soudan
    Robert Mugabe — Président du Zimbabwe
    Mswati III — Roi du Swaziland
    Teodoro Obiang Nguema – Président de la Guinée équatoriale
    http://www.sympatico.ca/actualites/decouvertes/histoire/pires-dictateurs-monde-1.1484464
    Jean-Bedel Bokassa
    Muammar Kadhafi Libye
    Mobutu
    le président burundais Pierre Nkurunziza
    Idi Amin Dada
    Charles Taylor Libéria
    etc … etc …

  6. Posté par Vautrin le

    Sans la colonisation, l’Afrique en voie de dépeuplement grâce aux guerres tribales, aux épidémies et aux famines, serait pratiquement vide de tout peuplement. On se demande pourquoi des populations évoluées auraient quitté ce continent à partir de -2,5 millions d’années avant notre ère : la réponse n’est pas seulement la pression naturelle des aléas climatiques, c’est aussi (hypothèse somme toute fort soutenable) que les évolués ne pouvaient pas cohabiter avec des anthropoïdes déjà archaïques et incapables de développement mais capables de nuisance. On connaît à peu près la suite : développement des Néandertaliens et Denissoviens en Asie, rencontre de ceux-ci avec l’Homo Sapiens, colonisation de l’Europe Occidentale par Néandertal puis Sapiens, et avec le temps apparition de la science positive et de la haute technique qui ont permis au dénommé Oluwa Kresus et à Racailla Dialo de naître, d’apprendre vaguement à écrire et de publier des âneries à l’aide d’appareils inventés par les Asiatiques et les Européens. Le fait est que les abandonnés de l’Évolution enragent d’impuissance et rêvent de détruire les peuples développés (qui semblent d’ailleurs subir une forte régression intellectuelle appelée « droits de l’homme »). Un retour aux âges farouches, en somme.

  7. Posté par Christian le

    La crédibilité de l’auteur de ces âneries peut être sérieusement remise en cause sachant de quelle mouvance il est issu ! Le fait d’avoir été surpris à dessiner une croix gammée et à prier devant n’arrange pas la situation !

  8. Posté par Anne Lauwaert le

    Il faut y ajouter l’escalvagisme arabo-musulman et lire à ce propos l’autobiographie de Tippo Tipp de Zanzibar mais aussi les écrits de Stanley.
    il faut ajouter une question : « que serait devenue l’Afrique si la colonisation avait pu continuer? »
    et une autre question : « Qui n’a pas voulu que la colonisation continue? »
    réponse: le président Roosevelt dès 1940 comme l’écrit son fils dans son livre « mon père m’a dit » voir https://ripostelaique.com/les-echanges-entre-roosevelt-et-churchill-des-1941.html

  9. Posté par Dominique le

    Quelle blague! Tout courant majeur d’accomplissement humain est favorisé par une vraie culture dans laquelle les personnes les plus talentueuses sont persuadées que la vie a un but et que la fonction de la vie est de remplir ce but. Ce qui est de loin pas le cas de l’Afrique et des ces élus corrompus !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.