La grande crainte des medtech suisses: devoir s’expatrier pour survivre à cause de la bureaucratie de l’UE

Les articles se multiplient pour nous préparer à accepter l'accord-cadre affectant directement notre souveraineté au lieu d'incriminer l'Union Européenne pour son diktat insupportable.

**********

Les firmes de technologie médicale suisses doutent. La nouvelle réglementation de Bruxelles sur les dispositifs médicaux, qui entrera en force en mai 2020, fait craindre le pire. Les firmes se préparent à devoir franchir une montagne de bureaucratie pour exporter en Europe. «Nous risquons même de perdre les start-up du secteur, qui figurent pourtant parmi les piliers de l’innovation en Suisse», s’inquiète Peter Studer, responsable des affaires réglementaires de Swiss Medtech. La faute à l’accord-cadre institutionnel qui péclote à Berne.

[...]

Pourquoi ces difficultés sur la route des exportateurs de valves cardiaques et autres prothèses de hanche? Jusqu’à aujourd’hui, les accords bilatéraux — qui régissent l’accès au marché de l’UE (libre circulation des personnes, transport aérien, etc.) — permettaient aux medtech suisses de jouir de l’accord sur la suppression des obstacles techniques au commerce (ARM). Une valve cardiaque artificielle homologuée ici pouvait aussi être écoulée en Europe. Mais cela ne devrait pas durer. Comme l’accord-cadre entre Berne et l’UE (destiné à bétonner les bilatérales) n’avance pas, la Suisse risque de se voir retirer cet avantage. «En 2020, la reconnaissance mutuelle automatique pour l’homologation d’appareils médicaux pourrait tomber», confirme Peter Studer.

[...]

24heures.ch

 


Rappels :

Accord-cadre avec l’UE: l’Union des paysans serre les rangs avec l’UDC

« L’accord-cadre avec l’Union européenne est une trahison, car il signifierait la fin de la démocratie directe en Suisse »

Edito du 24 Heures : « Avec l’accord-cadre, l’Union Européenne exige de la Suisse des conditions inacceptables ».

Le groupe UDC se prononce unanimement contre l’accord-cadre

Sommaruga, Cassis et Schneider-Ammann veulent imposer un accord-cadre à la Suisse

 

2 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    « L’Europe est centrale pour les medtech qui y réalisent plus du tiers de leurs ventes ». donc environ 20’000 emplois d’après l’article de 24heures…et sur ces 20’000 combien de Suisses et combien d’expatriés qui s’en iront de toutes façons tôt ou tard ?…24h citant la multinationale américaine Johnson & Johnson !

    La faute serait « à l’accord-cadre institutionnel qui péclote à Berne »

    Non : faute à l’ue qui veut enlever aux Suisses leur démocratie directe, à la Suisse sa Constitution. Elle tente ici encore la méthode mafieuse (voir l’équivalence boursière) mais ne refuserait pas, comble du cynisme, que les Suisses y renoncent « démocratiquement » avec l’aide des politiciens suisses(?) et des lobbyistes des multinationales rebadgés « Economie suisse ».

    Selon ces sinistres lobbyistes : la Suisse devrait accepter un accord cadre imposé par l’ue, même si « il reste quelques points à préciser »: protection des salaires, aides étatiques, aide sociale infinie à accorder à tout ressortissant accepté dans l’ue, destruction de notre Constitution et renoncement à la démocratie directe, l’Eurogendfor (https://lesobservateurs.ch/2014/11/21/arriva-eurogendfor-gestapo-al-soldo-dei-burocrati-di-bruxelles-prove-di-dittatura-ue/), et tout ce que l’on découvrirait après…

    J’espère que la réalité constatée quotidiennement :
    – Pollution et saccage de l’environnement par une construction démesurée (densification qu’ils disaient!)
    – Augmentation drastique et continue de la violence encouragée à la fois par une justice laxiste mondialiste et par l’inique accord de schengen, véritable déni de démocratie promettant au peuple une immigration insignifiante en nombre et en coût…
    – Paupérisation par siphonnage général de nos réserves pour éponger une facture sociale démesurée!

    J’espère donc que dans l’urne, cette réalité rappellera à mes concitoyens cette maxime attribuée à Churchill : « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre ! »

    OUI à des accords commerciaux NEGOCIES entre partenaires économiques!
    NON à l’inique accord cadre anticonstitutionnel!
    NON à schengen

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    « L’Europe est centrale pour les medtech qui y réalisent plus du tiers de leurs ventes ». donc environ 20’000 emplois d’après l’article de 24heures…et sur ces 20’000 combien de Suisses et combien d’expatriés qui s’en iront de toutes façons tôt ou tard ?…24h citant la multinationale américaine Johnson & Johnson !

    La faute serait « à l’accord-cadre institutionnel qui péclote à Berne »

    Non : faute à l’ue qui veut enlever aux Suisses leur démocratie directe, à la Suisse sa Constitution. Elle tente ici encore la méthode mafieuse (voir l’équivalence boursière) mais ne refuserait pas, comble du cynisme, que les Suisses y renoncent « démocratiquement » avec l’aide des politiciens suisses(?) et des lobbyistes des multinationales rebadgés « Economie suisse ».

    Selon ces sinistres lobbyistes : la Suisse devrait accepter un accord cadre imposé par l’ue, même si « il reste quelques points à préciser »: protection des salaires, aides étatiques, aide sociale infinie à accorder à tout ressortissant accepté dans l’ue, destruction de notre Constitution et renoncement à la démocratie directe, l’Eurogendfor (https://lesobservateurs.ch/2014/11/21/arriva-eurogendfor-gestapo-al-soldo-dei-burocrati-di-bruxelles-prove-di-dittatura-ue/), et tout ce que l’on découvrirait après…

    J’espère que la réalité constatée quotidiennement :
    – Pollution et saccage de l’environnement par une construction démesurée (densification qu’ils disaient!)
    – Augmentation drastique et continue de la violence encouragée à la fois par une justice laxiste mondialiste et par l’inique accord de schengen, véritable déni de démocratie promettant au peuple une immigration insignifiante en nombre et en coût…
    – Paupérisation par siphonnage général de nos réserves pour éponger une facture sociale démesurée !

    J’espère donc que dans l’urne, cette réalité rappellera à mes concitoyens cette maxime attribuée à Churchill : Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre !

    OUI à des accords commerciaux NEGOCIES entre partenaires économiques!
    NON à l’inique accord cadre anticonstitutionnel!
    NON à schengen

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.