Royaume-Uni : le parti travailliste fait la promotion d’une prof en burqa dans un clip de campagne

Une enseignante d'anglais musulmane demande comment elle peut "mettre sa foi" en Boris Johnson "quand il me compare à une boîte aux lettres".

Le parti travailliste a récupéré cette séquence pour la mettre en exergue sur Twitter

 

 

Elle a continué : "Je suis professeur d'anglais, j'ai un diplôme d'anglais. J'enseigne à mes élèves la politique, j'enseigne à mes élèves le respect mutuel, la tolérance, toutes les brillantes valeurs britanniques fondamentales, mais comment puis-je faire confiance au leader quand ce même leader me compare à une boîte aux lettres."

[...]

Via Fdesouche

Inews.co.uk

2 commentaires

  1. Posté par Bussy le

    Tiens, une boîte aux lettres !
    Ou alors un préservatif troué ?
    Et c’est une ou un prof, comme quoi l’intelligence est une notion très relative, nettement surévaluée de nos jours…..
    On continue de creuser…..

  2. Posté par Antoine le

     »ce leader (BoJo) me compare à une boîte aux lettres »
    Change de look tu seras plus sexy !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.