Iran : Une jeune fille pleure à l’extérieur de la prison où son père est condamné à mort pour s’être converti au christianisme

Une vidéo émouvante est apparue en ligne où une fillette de 13 ans a été vue en train de pleurer à l'extérieur d'une cellule de prison où son père est détenu.

Selon certaines informations, l'homme aurait été arrêté pour s'être converti au christianisme en Iran. Il a été jugé et reconnu coupable d'avoir enfreint les lois du pays et condamné à mort.

 

 

Sa fille n'a pas pu supporter la douleur. Elle proteste de la seule façon qu'elle peut. Pleurer devant la cellule de la prison où son père est détenu depuis quatre ans dans l'attente de son sort.

 

"Mon Dieu, aide-moi ! Je n'ai pas vu mon père depuis 4 ans. Oh mon Dieu, laisse-moi le voir. Je ne peux pas vivre sans lui. Ne tue pas mon père ! Tue-moi à la place..."

 

Breakingisraelnews.com / Newsmag.com.ng / Akelicious.net

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.