Parlement européen : l’horreur absolue

 

L’avis de Jean-François Touzé

Jean-François Touzé, délégué national du Parti de la France aux études et argumentaires, est également le rédacteur en chef de la revue "Confrontations".

Jean-François Touzé, délégué national du Parti de la France aux études et argumentaires, est également le rédacteur en chef de la revue « Confrontations ».

Dans son discours d’investiture prononcé mercredi devant le parlement européen réuni à Strasbourg, la nouvelle présidente de la Commission de Bruxelles, Ursula Von der Leyen, a annoncé un « nouveau départ » pour l’UE.
Écologie punitive, soumission à la Stasi climatique internationaliste, renforcement du totalitarisme droit-de-l’hommien, acceptation idéologique de l’immigration massive, encouragement à la venue de nouveaux « réfugiés », dictature des bons sentiments, bureaucratie technocratique tatillonne et soviétoïde, obéissance à la financiarisation et aux lobbys, alignement sur les positions américaines, intégration atlantiste… C’est ce que madame Von der Leyen appelle « un nouveau départ ».
Nouveau départ vers le sur place de l’impuissance et du néant européen.
Article publié sur le site Synthèse nationale.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

Cet article Parlement européen : l’horreur absolue est apparu en premier sur Eurolibertés.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Par curiosité, on peut toujours aller lire ce discours d’investiture de Mme Ursula Von der Leyen au parlement européen.
    Mais Mr Touzé a raison de nous avertir de « l’horreur européenne »

    Quel beau langage, des propos « si sages qui nous laisseraient croire que nous sommes dirigés par de si honnêtes gens ». En fait le programme ne change pas ou très peu. iL semble que l’U.E veuille quand-même penser aux P.M.E qui sont les plus « canibalisées » par le système fiscal, alors qu’elles permettent aux nations de tenir debout. Mais comme d’habitude notre lucidité nous permet de ne PAS LA CROIRE.

    Je n’ai pas lu une seule fois le mot « protectionnisme » face aux « agresseurs économiques et lobbies divers » pour qui l’Europe est un paradis d’ouverture .Mais qui ne pratiquent pas la réciprocité envers l’U.E.
    Et pour ce qui est des « préoccupations écologiques », c’est plus qu’angoissant ». Comment nos entreprises pourront s’adapter à ce « programme de tant de sagesse ». Elles délocaliseront peut être à Tombouctou, loin de l’Europe.

    Quelle jolie preuve de reconnaissance envers nos créateurs de l’U.E : « Ils ont créé nous dit-elle, un marché commun solide et ont supprimé les frontières pour les échanges commerciaux, les voyages, la recherche et le travail. 500 millions d’Européennes et d’Européens connaissent aujourd’hui le bien-être et la liberté, de Riga à Limassol et d’Athènes à Lisbonne ».

    C’est « vrai » : toutes les masses populaires sont tellement heureuses, surtout en Grèce, sans oublier la sévérité de l’Europe envers Lisbonne et Madrid concernant leur déficit, alors que leur crise était difficilement supportable et surmontable. MAIS VIVE L’EUROPE HEUREUSE de Mme VON DER LEYEN!!.
    Si quelqu’un sait décoder le langage EUROPEISTE ou ce que dissimulent les propos de Mme Von der Leyen très habile politicienne dans son discours, nous en serions ravis.

    https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/SPEECH_19_4230

  2. Posté par Antoine le

     »dictature des bons sentiments »
    C’est une DICTATURE pure et dure qui se met en place, insidieusement et paradoxalement avec la complicité de chacun ! Tout se joue sur l’émotion et les sentiments …
    Cette dictature sera PIRE que le communisme !
     »Alexandre Soljenitsyne 1978 : Les hommes n’étant pas dotés des mêmes capacités, s’ils sont libres ils ne seront pas égaux, et s’ils sont égaux c’est qu’ils ne sont pas libres »
    – Cela commence par les manifestations pour l’égalité ! Mais cette action est détournée.
    – Cela continue par les  »droitdel’hommistes » pro-immigration qui nous font subir une invasion de masse provenant principalement d’Afrique
    – Cela va se finir dans le chaos et la disparition des Européens de souche !
    On ne pourra même pas se défendre vu que l’État nous aura subtilisé (volé légalement) NOS armes !
    Réveillons-nous et AGISSONS !

  3. Posté par Bussy le

    Pas de nouveau départ, plutôt continuation vers le plan Kalergi, c’est-à-dire le plan d’abêtissement des peuples européens, pilotés par des traîtres aux peuples européens.
    Les Américains, qui ont toujours craint la puissance allemande, les Chinois, les Indiens et les Russe rigolent, un concurrent s’élimine tout seul.
    Et les cons vont se retrouver vivre dans un shithole musulman plus vite qu’ils ne le pensent !

  4. Posté par miranda le

    Ce que les peuples européens commencent à percevoir c’est qu’une certaine dictature se profile à l’horizon. Qui a comme objectif à terme de diluer les nations, les cultures, les croyances, les langues et surtout d’amenuiser les droits du citoyen.

    Mais bien sûr, les classes sociales aisées comme les « bobos » ne se donnent pas la peine d’examiner ou d’analyser la situation. Se pensant protégés, il semblent oublier que les dictatures s’adressent à terme  » à tous les citoyens ».

    Aujourd’hui même, dans l’émission » C politique » sur FR 5, Raphaël Gluksman se préoccupe de la répression exercée sur les Ouïghours en Chine. Evidemment la répression exercée sur les Ouïghours non fanatiques, non radicaux, devrait faire l’objet d’une enquête internationale qui d’ailleurs n’aura pas lieu, tant l’ensemble du monde a besoin de commercer avec la Chine et d’entretenir des partenariats « polis ».

    Mr Gluksman est préoccupé de voir XI JIN PING lutter contre une culture musulmane, mais n’est pas soucieux de voir les dommages causés aux cultures chrétiennes européennes actuellement et qui doivent s’accentuer dans le futur.

    Mais ce qui devrait nous inquiéter, c’est de voir un Raphaël Gluksman, ne pas percevoir que nous cheminons vers la dictature, conduite de manière plus rusée, plus dissimulée de la part de l’Union Européenne.

    Eteindre une culture, ne concerne pas seulement le gouvernement chinois, mais concerne tout aussi bien l’U.E qui par son projet de démembrement, décomposition des nations, éteindra si jamais elle réussit, les nations européennes et la diversité de leurs cultures et de leurs langues. La lutte qu’elle a engagée contre les peuples européens est TRES TRAUMATISANTE dans la mesure où l’immigré est utilisé pour « dissoudre » les cultures européennes. Personne n’aurait pu imaginer une telle stratégie de la part d’états censés protéger les citoyens.

    Nous avons la preuve sous nos yeux qu’est utilisée UNE STRATEGIE DE CHOC. Il n’y a pas de camp de concentration, mais il y a une concentration de nouveaux arrivants qui laisse le citoyen dans une stupéfaction qui le bloque au niveau de sa réaction. (pour le moment) Il suffit de prendre le métro ou autre moyen de transport dans les grandes villes.

    Nos représentants de gauche se préoccupent de détourner notre regard vers des situations graves telles que celles des Ouïghours, en ignorant ou en faisant comme si « rien de grave  » n’est en train de se produire sous le ciel européen.

    L’OBEISSANCE ou soumission à une dictature ne risque pas seulement de concerner les Ouïghours. Bien sûr leur traitement est différent et cruel. Mais la façon dont l’extinction des cultures, des nations doit se produire en Europe n’est pas plus honnête et engendre aussi une profonde douleur.
    Mais au moins nous savons, qu’il s’agisse des chinois ou des européens, que nos gouvernants suivent un programme « inspiré » du Nouvel Ordre Mondial .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.