Suède : Ahmed arrêté pour meurtre, après la disparition de sa petite-amie Wilma (17 ans)

Cet homme de 22 ans a été arrêté pour le meurtre de Wilma Andersson, âgée de 17 ansà Uddevalla. L’homme aurait été entraîné par « une jalousie extrême «.

C’était dimanche dernier que la fille de 17 ans Wilma Andersson était portée disparue à Uddevalla. Plus tôt cette semaine, la police a annoncé que la jeune fille avait probablement été assassinée.

Elle a disparu jeudi dernier et aurait été assassinée le même jour.

Cependant, le corps n’a toujours pas été retrouvé, mais un homme, soupçonné de meurtre, a été arrêté.

 

 

Il s’agit du petit ami de la fille, un immigrant nommé Ahmed, qui serait né en 1997. […]
Selon News Today, cet homme avait auparavant la citoyenneté irakienne, mais avait obtenu la citoyenneté suédoise en 2014. Il est venu en suède alors qu’il était enfant.

Selon GT, l’homme était « extrêmement jaloux » et la théorie de la police est que leur relation aurait eu une « fin violente », écrit le magazine.

« Après avoir interrogé le suspect, les personnes intéressées par l’enquête et en se basant sur les circonstances révélées lors de l’enquête technique, j’ai décidé de demander l’arrestation de cet homme pour des motifs probables de meurtre » a déclaré dans un communiqué le procureur général Caroline Fransson.

[…]

FriaTider / Expressen.se

via Fdesouche

Un commentaire

  1. Posté par Nicolas le

    Le vaccin anti-muzz n’est pas sans danger, il peut même être mortel.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.