Livre : Le Projet : La stratégie de conquête et d’infiltration des Frères musulmans en France et dans le Monde…

Auteur : Christian de
Moliner
November 28,
2019
Livre : Le Projet : La stratégie de conquête et d’infiltration
des Frères musulmans en France et dans le Monde

d’Alexandre del Valle et Emmanuel Razavi

bvoltaire.fr/livre-le-projet-la-strategie-de-conquete-et-dinfiltration-des-freres-musulmans-en-france-et-dansle-
monde-dalexandre-del-valle-et-emmanuel-razavi
Cet essai d’Alexandre del Valle et Emmanuel Razavi est essentiel : il est clair, précis,
documenté, complet et surtout effrayant. Il détaille « le projet » des Frères musulmans selon
le titre d’un document découvert par la police suisse. Ce projet n’est cependant nullement
secret ; tout est sur la table depuis 1924, comme l’étaient les desseins d’Hitler dans Mein
Kampf.
Le « projet » vise à l’instauration universelle de la charia et l’unification de la planète sous un
califat islamique. En réaction à l’abolition du califat ottoman par Atatürk, un jeune
instituteur égyptien, Hasan Al-Banna, a fondé « les Ikhwans » (Frères musulmans) et lui a
donné son corpus idéologique. Il a soutenu le grand mufti de Jérusalem Al Husseini, qui a
combattu Juifs et Anglais en Palestine avant de se réfugier en 1941 à Berlin et d’aider Hitler à
recruter des divisions Waffen-SS musulmanes.
Al-Banna a, en 1946, permis au grand mufti de se réfugier au Caire ; il a été assassiné en
1949 par le gouvernement égyptien. Sayyid Qutb, le maître à penser reconnu de tous les
djihadistes actuels, a exercé un temps une influence déterminante sur les Ikhwans avant de
rompre avec eux. Saïd Ramadan, le gendre d’Al-Banna, a dû s’exiler en Suisse d’où il
contrôlait la branche européenne des Frères. Très proche de François Genoud, exécuteur
testamentaire d’Hitler et converti à l’islam, Ramadan était soupçonné de terrorisme tout en
étant ménagé par les Occidentaux qui espéraient s’en servir contre Nasser. Ses fils Hani et
Tarik, eux, se sont rapprochés des milieux de gauche, stratégie désormais appliquée en
Occident.
L’essai relativise l’influence de Tariq Ramadan, déjà peu importante avant même que
n’éclatent les affaires de moeurs le visant. Les Ikhwans sont une nébuleuse mondiale. Ils
contrôlent l’université El-Azhar du Caire, qui joue un peu le rôle du pape chez les sunnites.
Ils inspirent des partis au Maghreb et au Moyen-Orient ainsi que l’AKP en Turquie et le
Hamas qui contrôle la bande de Gaza. L’ancien président égyptien Morsi appartenait à leur
mouvement.
Les Frères sont financés par le Qatar et combattus par l’Arabie saoudite, le Koweït et les
Émirats arabes unis, qui les classent parmi les mouvements terroristes. En Occident, les
Ikhwans sont représentés par des associations soi-disant modérées et partisanes d’un
islam moderne, alors qu’ils veulent revenir à la religion des origines ; ils condamnent les
attentats islamiques. Ils sont, de ce fait, favorisés par les gouvernements occidentaux qui
voient en eux (à tort) un rempart contre le terrorisme. Ils pratiquent l’entrisme et la
dissimulation, s’appuient sur l’islamophobie pour « désarmer » moralement l’Occident.
En France ils inspirent l’UOIF, devenue en 2017 les Musulmans de France et le CCIF, le
comité qui multiplie les procès contre de prétendus « racistes ». L’essai présente des fatwas
édifiantes prises par des conférenciers invités dans des réunions organisées par les Frères.
Elles demandent sans ambiguïté la mort pour les apostats, les homosexuels et conseillent
de battre les femmes rétives. En étudiant les Frères musulmans, on retrouve le mode de
fonctionnement des totalitarismes léninistes, stalinistes et nazis qui s’appuyaient, eux aussi,
sur le mensonge et la dissimulation.
© Copyright 2019 Boulevard Voltaire - Design : Agence Web Metz Aryup

3 commentaires

  1. Posté par Marie-France le

    @Bussy: à propos de conquête islamique … Le Temps sort la tête du sable..et découvre la roue..
    https://www.letemps.ch/monde/une-profession-foi-contre-wahhabisme-cancer-lislam

    « Cheikh Bentounès, le leader spirituel de la confrérie soufie Alawiyya, pointe la filiation idéologique entre les kamikazes de Paris et les oulémas saoudiens. Et s’étonne de l’aveuglement de l’Occident face aux financiers du Golfe »(…) Pourquoi ?L’Arabie saoudite est l’un des meilleurs clients de l’industrie française d’armement. »

  2. Posté par miranda le

    La religion musulmane ne semble pas gêner nos élites mondialistes et européennes, au point que ceux-ci la favorisent largement. Il est possible qu’elle ne représente pas seulement un « ensemble d’électeurs à courtiser » mais que « sa construction et sa doctrine conviennent mieux ». Pour affaiblir efficacement l’individu européen et ce qui l’a construit, le christianisme.

    On verra ensuite, si l’Islam domine, ce que ces élites mondialistes en feront. Il est impensable qu’ils n’aient pas songé  » à l’affaiblissement du musulman » aussi. Sinon, deux disparitions se produiront , la nôtre et celle des élites mondialistes.
    Le niveau de nos élites mondialistes devient ridiculement bas, très bas. Ils ont oublié la « loi boomerang » qui a toujours su prouver au fauteur que la faute se retournerait contre lui. Cette loi prend juste le temps qu’il faut pour se réaliser.

  3. Posté par Bussy le

    Les Frères musulmans condamnent les attentats islamiques : bien sûr, les attentats sont contre-productifs et ralentissent la conquête de l’Europe qui se fait au pas charge même sans violence.
    Par contre, on peut se demander pourquoi les gouvernements et élites européens et occidentaux leur facilitent pareillement la conquête, et ça n’est certainement pas qu’une question d’éviter des attentats.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.