Le Conseil fédéral va envoyer la « Greta Thunberg suisse » représenter notre pays à la COP25

Marie-Claire Graf, surnommée la Greta Thunberg suisse, a été chargée par le Conseil fédéral de représenter la Suisse au sommet pour le climat à Madrid.

La Suisse sera notamment représentée à la COP25 en Espagne par une étudiante. La jeune Bâloise de 23 ans Marie-Claire Graf a été chargée par le Conseil fédéral de questions comme l'éducation sur le climat ou le transfert de technologie.

[...]

20Min.ch

7 commentaires

  1. Posté par JeanDa le

    « «Je n’irai pas à la COP25 comme représentante de la société civile, mais comme négociatrice pour le gouvernement suisse», a-t-elle dit. »
    Par qui a-t-elle été élue ?
    De qui est-elle la représentante ?
    Quel est son plan de négociation et quels sont ses objectifs ?
    *** Le cf se ridiculise (comme beaucoup trop souvent !!!)

  2. Posté par miranda le

    Si elle parlait des sujets qui en valent la peine, tout le monde serait content d’avoir « un émissaire »envoyé auprès des grands de ce monde.

    Par exemple si elle parlait de l’agriculture intensive, qui utilise un engrais, que nos ancêtres ne connaissaient pas : https://www.youtube.com/watch?v=p8CWlQNslEA
    (commentaire d’un internaute : Documentaire passionnant mais qui ne remet pas en cause le modèle de l’agriculture intensive… Evidemment, ce type d’agriculture ne permet pas aux sols de se renouveler par apport biologique : c’est ce qui est dit au début : tout le problème vient de cette absence d’auto-régénération… Info inintéressante aussi : la présence de métaux lourds accompagnant les phosphates : cadmium et surtout… uranium…. Je me suis toujours demandé pourquoi le tabac était radioactif… la radioactivité ne vient pas de la combustion… j’ai suivi la piste il y a quelques années et j’ai découvert que cette radioactivité venait d’un certain type d’engrais… Et, bien, voilà une réponse….)
    Voilà, ce serait déjà un premier pour cette « nouvelle Greta ». Un engrais nocif pour l’agriculture intensive et en plus « radio-actif ».

    Et si elle abordait le sujet de l’U.238 présent dans tous les armements nucléaires et qui se disperse sournoisement au gré des vents, sur toute la planète de qui contamine les végétaux que nous mangeons. QUEL PAS DE GEANT, elle ferait face à tous les grands de ce monde, obligés de l’écouter.

    Sinon, elle peut toujours faire dans le même genre de victimisation que la vraie Greta n°1.
    Qu’est-ce que cela a apporté à Greta et ses supporters?

  3. Posté par Amarillys Taylor le

    Ridicule, ridicule, ce CF de plus en plus en dehors de la plaque. La Suisse en perdition avec de tels dirigeants.

  4. Posté par Dominique le

    Quel intérêt nos élus et nos employés d’état peuvent-ils trouver à débattre sur l’hypothèse scientifique du réchauffement climatique avec des journalistes et des « scientifiques » doctrinaires et autoritaire avec qui ils sont d’accord sur tout, mensonges, désinformation et manipulations compris, pour nous faire oublier les vrais problèmes à résoudre de notre pays ? Dépenser l’argent des contribuables en s’exaltant. L’inutile et polluante gigantesque COP24 a coûté bien 225 (!) millions d’Euros avec ses plus de 21’000 (!) participants. A ces derniers et à ces 225 millions s’ajoutent 1500 journalistes accrédités payés par les abonnés à leurs médias et par des subventions des contribuables à ces médias. Ces près de 25’000 participants furent pour 14’000 des délégués des gouvernements, et pour 6’000 des représentants d’ONGs prétendument intéressées et compétentes. A cela s’ajoute un millier de membres d’organisations du système des Nations-Unies. Vraiment une très coûteuse et inutile foire! Pourquoi la Suisse devrait-elle participer à une telle coûteuse foire alors que ces écolos hypocrites ne croient pas à l’hypothèse que les changement climatiques seraient dus à l’activité humaine. Si ils y croyaient, avec ces centaines de millions, ils planteraient des arbres pour absorber le CO2 et faire de l’oxygène.

    Vraiment j’en ai marre de payer des impôts quand nos élus dépensent si mal notre argent!

  5. Posté par Marc le

    La raison contre l’idéologie climatique, c’est une bataille qui ressemble à David contre Goliath c’est perdu d’avance. Les idéologues aidés financièrement par le N.O.M. et sa clique ont le vent en poupe, les remettre en question sera bientôt condamnable. Les fous au pouvoir, les raisonnables en prison tell le nazisme dans les années 30. On va vivre une période longue et difficile….

  6. Posté par combattant le

    Tiens,une autre malade ?vous en avez ENCORE beaucoup à nous en présenter ! La maladie mentale dans ce pays,semble être le fleuron de cette hélvétie sans LANTERNES sombrant dans la démagogie.

  7. Posté par Antoine le

    «Je n’irai pas à la COP25 comme représentante de la société civile, mais comme négociatrice pour le gouvernement suisse», a-t-elle dit.
    Négocier quoi ? le montant des TAXES ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.