Nordhausen (All.) : un Afghan vandalise un commerce et tente d’y mettre le feu

Après une scène de vandalisme dans une épicerie jeudi après-midi, un homme a été arrêté....

L'Afghan de 24 ans avait jeté à terre un grand nombre de spiritueux, de sorte que les bouteilles se sont brisées sur le sol. Les dégâts s'élèvent à environ 1000 euros.

 

 

 

 

 

Des enquêtes approfondies menées par la police criminelle de Nordhausen ont révélé que l'homme avait tenté de mettre le feu aux flaques d'alcool.

Il fait actuellement l'objet d'une enquête pour tentative d'incendie criminel. Il a été traduit devant un magistrat vendredi. Le juge a émis un mandat d'arrêt.

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Nnz-online.de

 

3 commentaires

  1. Posté par Antoine le

     »l’homme avait tenté de mettre le feu aux flaques d’alcool »
    Tentative de suicide ?
    Cela ne m’étonnerait pas que ce  »jeune » fasse partie de la secte mortifère qui ne boit, soi-disant pas une goutte d’alcool ….

  2. Posté par Jean Luc le

    Pour qu’un pays vive en démocratie il faut que sa population est une certaine dose de respect ,de ses institution ,du respect des autres ,une certaine tenue morale ,le sens de l’amour des autres , le respect des habitudes ,des traditions . Sans cela on se retrouve sous des dictatures soit dans des pays chaotiques que je ne citerai pas ,pour ne pas être traité de racistes mais que vous connaissez . Actuellement il nous faut une justice rigoureuse et implacable et 10.000 places de prison en plus pour être au niveau de l’Allemagne et de l’Angleterre

  3. Posté par Nicolas le

    On voit bien qu’il a été déséquilibré et qu’il a entraîné les bouteilles dans sa chute, que son calot a glissé devant ses yeux et qu’il a allumé son briquet pour y voir plus clair. Honni soit qui mal y pense, un juge aux ordres rétablira cette vérité et il bénéficiera de soins dentaires gratuits.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.