Un an après son lancement, 69% des Français trouvent le mouvement des Gilets jaunes «justifié»

post_thumb_default

 

A la veille du premier anniversaire du mouvement des Gilets jaunes, un sondage révèle qu’une large majorité de Français continue de soutenir la mobilisation. Selon l’enquête d’opinion réalisée par Odoxa-Dentsu pour Le Figaro et Franceinfo, 69% des sondés considèrent le mouvement des Gilets jaunes comme «justifié». Un chiffre en très légère baisse (-5 points) par rapport à novembre 2018 d’après le même institut. Seul 13% des Français le trouvent pour leur part «pas du tout justifié».

Les sympathisants de La République en marche sont les seuls à estimer que ce mouvement n’est «pas justifié», contrairement aux sympathisants des autres formations politiques, qui l’approuvent majoritairement, quel que soit leur bord.

«Plutôt une bonne chose» pour les Français

Plus de la moitié des sondés (58%) assurent que la mobilisation des Gilets jaunes a été «plutôt une bonne chose [pour eux]». Un chiffre qui grimpe pour les personnes ayant un «niveau inférieur au Bac» (63%) ou «équivalent [au Bac]» (60%), mais qui chute pour les personnes ayant un «niveau supérieur au Bac» (48%).

Par ailleurs, 71% des Français assurent que le mouvement a été une bonne chose pour les catégories sociales les plus modestes et 60% qu’il a été utile à la démocratie et au débat. Néanmoins, 65% des sondés pensent que la mobilisation a été «une mauvaise chose» pour l’économie et 73% pour l’image de la France à l’étranger.

Une large majorité des personnes interrogées (64%) précisent qu’Emmanuel Macron et son gouvernement n’ont «pas assez» tenu compte du mouvement des Gilets jaunes, 23% estiment que le pouvoir exécutif a réagi «comme il le fallait» et 13% qu’il en a «trop» tenu compte.

Enfin sur le rythme des réformes, les Français interrogés sont apparus très partagés.  36% indiquent vouloir qu’Emmanuel Macron et son gouvernement «accélèrent le rythme». Ils sont exactement la même proportion à vouloir qu’ils le «ralentissent» et 28% demandent un maintien du «rythme actuel».

Pour l'Acte 53 du mouvement des Gilets jaunes, qui marquera le premier anniversaire de la mobilisation, de nombreuses manifestations sont prévues sur tout le territoire national.

Sondage pour Le Figaro et Franceinfo réalisé sur un échantillon de 1 005 Français représentatif de la population française interrogés par internet les 13 et 14 novembre.

Lire aussi : Un an des Gilets jaunes : malgré l'épuisement, les forces de l'ordre mobilisées en nombre

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    Oui, la révolte des GJ est justifiée. MAIS la récupération d’une partie des GJ par l’extrême-gauche (Nicolle, Drouet, Rodrigues -qui a manifesté avec les islamo-fascistes le 10 novembre !) ainsi que la complicité avec les blackblocs a considérablement sali l’image d’une colère très légitime. Il demeure la masse des GJ « canal historique » (novembre 2018-février 2019), refusant à la fois la récupération et la boucherie des manifestations, prépare de nouvelles formes de protestation et répugne à s’atteler au train de la CGT en décembre prochain, ce qui se comprend parfaitement dans la mesure où ce syndicat résiduel s’est lui aussi associé à l’islamo-fascisme le 10 novembre.

  2. Posté par Antoine le

    Combien de victimes en un an ?
    Tout cela parce que M. Micron a décidé de frapper fort les Gilets Jaunes.
    Les revendications sont basiques, il faut diminuer les taxes et impôts et diminuer les coûts de l’État (trop dépensier).
    Faire des économie, ce n’est pas la mentalité de la maison Micron …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.