Loi Avia, la répression va prendre de l’ampleur

 

Loi Avia, la répression va prendre de l’ampleurJeudi 14 novembre 2019 une rencontre avec Laetitia Avia, députée LREM de Paris, auteur de la proposition de loi éponyme, était organisée dans les locaux d’un cabinet parisien d’avocats. L’Observatoire du journalisme était présent, compte-rendu.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Ils sont quand-même malins ces gens de LREM.

    Ils font passer les lois les « plus terribles » par des éléments de la diversité. Tantôt c’est Mme El Khomri pour la loi travail, « , les pires changements dans le milieu scolaire par Mme Belkacem, la répression de notre parole sur internet par Mme Avia… etc…Et notre premier Ministre, d’encenser en pleine assemblée, par un très long discours et sa touchante biographie, Mme Avia. Que signifiait ce scénario?

    Voulait-il flatter la diversité dont fait partie Mme AVIA? (la diversité sera autant fâchée que nous d’être muselée)
    Voulait-il la consoler des futures Critiques qu’elle recevrait après avoir élaboré toutes les possibilités de museler la parole des français sur internet?

    Voulait aussi focaliser notre mécontentement PLUS PRECISEMENT vers un membre de la diversité. Ainsi, nous aurions eu le réflexe de ne pas trop exprimer notre mécontentement vis à vis d’elle.
    En tout cas le choix de Mme AVIA, a été mûrement réfléchi.
    Ces représentants du mondialisme ne sont vraiment pas avares en calculs.
    Surtout pour nous faire accepter notre futur destin de citoyen soumis.

  2. Posté par Bussy le

    Ndiaye, Obono, Avia….. c’est sûr que nos sociétés vont vers du mieux !!!!

  3. Posté par Antoine le

    La censure, il n’y a que ça de vrai dans la loi Avia !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.