Le Danemark rétablit les contrôles aux frontières avec la Suède à partir d’aujourd’hui pour se protéger des gangs criminels suédois

post_thumb_default

 

COPENHAGUE, Danemark (AP) – Le Danemark rétablit temporairement les contrôles aux frontières avec la Suède et intensifiera le travail de la police le long de la frontière, suite à une série de crimes et d’explosions autour de Copenhague qui, selon les autorités danoises, ont été commis par des Suédois.

Les contrôles, qui débutent aujourd’hui et qui dureront initialement six mois, auront lieu au pont de l’Oresund entre Copenhague et la ville suédoise de Malmö, ainsi que dans plusieurs ports.

Lene Frank, de la police nationale danoise, a déclaré qu’il y aura des contrôles aléatoires et périodiques des personnes qui traversent la frontière et que les agents se concentreront « en particulier sur la criminalité transfrontalière impliquant des explosifs, des armes et des drogues ».

Depuis février, il y a eu 13 attentats à Copenhague. Les autorités pensent qu’une explosion survenue le 6 août à l’administration fiscale danoise « a été commise par des criminels qui avaient franchi la frontière suédoise ». Deux citoyens suédois sont en garde à vue.

Le ministre danois de la Justice, Nick Haekkerup, a qualifié le double meurtre du 25 juin – au cours duquel deux citoyens suédois ont été abattus dans la banlieue de Copenhague – de « confrontation entre des gangs suédois rivaux ».

Samedi, un garçon de 15 ans a été tué par balle et un autre adolescent a été grièvement blessé à Malmö, la troisième plus grande ville de Suède, située juste en face de Copenhague.

Les garçons « étaient bien connus de la police malgré leur jeune âge », a déclaré Stefan Sinteus, officier de police, lors d’une conférence de presse. « C’était un week-end sombre. »

La fusillade a eu lieu quelques minutes seulement après une explosion dans un autre quartier de Malmö où une bombe placée sous une voiture a explosé, détruisant le véhicule et endommageant d’autres voitures. La police a dit lundi que l’explosion aurait pu être une diversion par rapport au meurtre.

La police de Malmö – une ville suédoise touchée par des attaques à la bombe et des fusillades entre gangs rivaux – recevra des policiers supplémentaires pour faire face à la violence.

« Nous vivons une situation grave », a déclaré le Premier ministre Stefan Lofven à l’agence de presse suédoise TT. « Les Suédois doivent se sentir en sécurité, qu’ils soient dans la rue ou sur les places, chez eux dans leur quartier résidentiel ou ailleurs. »

Haekkerup a déclaré le mois dernier que l’explosion au siège de l’administration fiscale danoise et les meurtres dans la banlieue de Copenhague étaient « des exemples de crimes graves qui peuvent traverser la frontière depuis la Suède. Nous n’accepterons pas cela. »

Il a déclaré que les contrôles frontaliers temporaires devraient protéger le Danemark à la fois contre « les étrangers qui ne remplissent pas les critères d’entrée et contre les étrangers qui pourraient avoir l’intention de commettre de graves actes de criminalité organisée ou du terrorisme au Danemark ».

En plus des contrôles aux frontières, les autorités danoises prévoient d’accroître la vidéosurveillance, la surveillance des membres des gangs et le nombre de chiens renifleurs de bombes, a indiqué M. Haekkerup.

(…) Associated Press

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Sergio le

    J’aimerais connaître l’origine de ces prétendus Suédois de qui l’on devine la peau mate et le poil crépu.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.