Communiqué de presse UDC: Comme prévu le PLR et le PDC approuvent après les élections le cadeau d’un milliard à l’UE

Durant la session d’hiver à venir, le Parlement fédéral examinera le projet dudit milliard pour la cohésion de l’UE, donc en faveur des pays de l’est membres de l’UE. Le groupe UDC est le seul à refuser avec détermination ce versement. Comme prévu, le PLR et le PDC se sont inclinés devant Bruxelles et acceptent de faire ce cadeau de 1,3 milliard.

Au mois d’août dernier, les membres PLR, PDC et PS de la Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-CN) ont reporté le débat sur le milliard pour la cohésion de l’UE avec des arguments cousus de fil blanc, et notamment sous le prétexte d’avoir besoin d’informations supplémentaires du Conseil fédéral. La réalité est que ces partis craignaient d’annoncer la couleur avant les élections fédérales en approuvant ce cadeau contestable à l’UE. Une grossière tentative de tromper les électeurs, mais que l’UDC a été malheureusement seule à dénoncer.

La décision de la CPE-CN d’aujourd’hui confirme les pires craintes: à peine trois semaines après les élections, le PLR et le PDC approuvent ce projet.

L’argent des contribuables suisses doit profiter aux habitants de la Suisse
Ce versement à l’UE figure à l’ordre du jour de la prochaine session parlementaire d’hiver. L’UDC s’y opposera avec détermination pour deux raisons notamment: premièrement, cet argent destiné aux pays de l’est européen disparaîtra dans les réseaux de la corruption et dans des appareils étatiques inefficaces; deuxièmement, ce versement permet à ces pays de dérouler un tapis rouge à des entreprises suisses attirées par des charges salariales nettement plus basses. En clair, ce cadeau menace d’innombrables emplois en Suisse.

Face à ce gaspillage d’argent public, l’UDC invite la Confédération à stopper les versements par milliards à l’UE. L’argent des contribuables suisses doit être investi en Suisse et profiter aux habitants de ce pays, par exemple en confortant l’AVS.

source: https://www.udc.ch/actualites/articles/communiques-de-presse/comme-prevu-le-plr-et-le-pdc-approuvent-apres-les-elections-le-cadeau-dun-milliard-a-lue/

2 commentaires

  1. Posté par Antoine le

     »Comme prévu, le PLR et le PDC se sont inclinés devant Bruxelles et acceptent de faire ce cadeau de 1,3 milliard  »
    Ces 2 partis politiques sont des traîtres à la Patrie.
    L’AVS a besoin d’argent et on continue à le gaspiller à l’étranger …
     »La réalité est que ces partis craignaient d’annoncer la couleur avant les élections fédérales en approuvant ce cadeau contestable à l’UE  »
    Grande manœuvre politique ! Ne JAMAIS annoncer de mauvaises nouvelles avant les élections ! Après TOUT est permis …

  2. Posté par Christian Hofer le

    Pour rappel, le milliard de « cohésion » est un versement dédié à la mise à niveau des anciens pays du bloc communiste, totalement ruiné par cette idéologie.

    Pourquoi ne demande-t-on pas seulement aux gauchistes de payer afin de les responsabiliser ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.