USA : une islamiste veut se faire rapatrier de Syrie « On mérite tous une seconde chance »

Cette même femme "oublie" que les victimes des jihadistes n'ont jamais eu de deuxième chance ni même de procès avant de se faire égorger. La barbarie pouvait se déchaîner sans fin sur des fillette sans défense, vendues comme du bétail à ses frères du jihad afin que ces derniers puissent les violer.

Jamais cette femme ne s'abaisserait à faire une telle demande si l'Etat islamique n'avait pas été défait et elle le sait très bien.

************

Une jeune djihadiste détenue dans le nord-est syrien a une nouvelle fois demandé, dans un entretien à la chaîne de télévision américaine NBC News, à revenir aux Etats-Unis où elle est née, un retour refusé par Washington qui ne la considère pas comme citoyenne américaine.

 

Hoda Muthana, 25 ans, «regrette toutes les choses» faite au sein du groupe Etat islamique (EI), qu'elle avait rejoint en 2014 après s'être radicalisée dans l'Alabama (sud-est) où elle habitait avec sa famille.

[...]

Selon Washington, son père était un diplomate yéménite lorsqu'elle est née et une loi américaine veut que les enfants de diplomates nés aux États-Unis pendant qu'il y sont en poste n'acquièrent pas automatiquement la nationalité américaine. Elle n'avait donc légalement pas le droit de posséder un passeport.

[...]

20min.ch

3 commentaires

  1. Posté par Daniel Dujardin le

    @ bonardo. Bonne lecture. « Et les autres, ne méritaient-ils pas une seconde chance?
    Il faut rester là-bas et nous laisser en paix; pas besoin de vous, ok? »

  2. Posté par bonardo le

    Et les morts du Bataclan ? Et les morts de Charlie Hebdo ? Et les autres ne méritait t`il pas une deuxième chance ?
    Il faut rester la bas et nous laisser en paix ,pas besoin de vous ok.

  3. Posté par Antoine le

    Hoda Muthana, 25 ans, «regrette toutes les choses» faite au sein du groupe Etat islamique (EI)
    Exemples de  »choses » qu’elle ne nomme pas :
    – Tuer, assassiner, torturer
    – Violer, agresser, voler
    – Traumatiser, intimider, insulter
    – etc …
    Elle a déclaré: «J’ai subi un lavage de cerveau. Vous lisez un livre et pensez tout savoir. Je suis vraiment traumatisé par mon expérience. »
    Elle a lu UN livre … lequel  »La Belle au Bois dormant » ou le livre de la secte mortifère ?
    Elle pensait TOUT savoir … elle doit avoir un cerveau de la grosseur d’un petit pois !
    Elle se rend compte mais un peu tard qu’elle était bien mieux dans un pays de kouffars !
    Elle a voulu faire son djihad, mais qu’elle y reste pour le restant de sa vie dans ces magnifiques pays du Moyen-Orient et son petit monde de salafiste …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.