Un élu UDC agresse un activiste de gauche

Schwytz Un élu de l'UDC a attaqué un manifestant en avril dernier en faisant usage de spray au poivre. Le politicien a également volé une banderole.

Un politicien UDC local a attaqué un activiste de gauche avec du spray au poivre en marge d'une manifestation contre le racisme qui s'est déroulée en avril à Schwyz. Il aurait également volé une banderole.

La victime de l'attaque au spray au poivre n'a pas porté plainte, [...]

Une procédure ne devrait toutefois pas être entamée, selon le Ministère public en charge du dossier cité dans l'article. Les preuves seraient insuffisantes, d'après le SonntagsBlick.

Déguisés en membres du Ku-Klux-Klan

[...]

La manifestation antiraciste du 13 avril a réuni plusieurs centaines de personnes et donné lieu à des affrontements entre militants d'extrême-gauche et d'extrême-droite. Elle faisait suite à un incident survenu début mars lors du carnaval de Schwyz. Des hommes avaient défilé en costumes du Ku-Klux-Klan, le mouvement suprématiste blanc américain.

Treize personnes, dont douze Suisses de 18 à 30 ans, avaient été interpellées par la police. Domiciliées dans la région, elles ont admis avoir participé au défilé dans cet accoutrement. Une instruction pénale a été ouverte à leur encontre pour discrimination raciale. (ats/nxp)

article complet:

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.