«Ne bradons pas la laïcité» : torse nu, une femme s’invite à la marche contre l’islamophobie (VIDEO)

post_thumb_default

 

Nouveau coup d'éclat – selon toute vraisemblance – des Femen. Ce 10 novembre, une femme a brandi, au sein de la manifestation contre l'islamophobie à Paris, une grande pancarte sur laquelle étaient écrits : «Le blasphème est un droit républicain». Puis, après qu'un membre de la mobilisation lui arrache des mains sa pancarte, l'activiste a enlevé son sweat-shirt, laissant voir, sur son torse nu, les mots écrits de noir : «Ne bradons pas la laïcité» – un procédé typique du mouvement féministe Femen, spécialiste des actions spectaculaires et polémiques.

La jeune femme est restée une trentaine de seconde poings levés, torse nu, parmi le cortège, avant d'en être exfiltrée par le service d'ordre. Celui-ci, selon un reporter de BFM TV et une journaliste du Figaro, protégeait, en outre, l'activiste de certains manifestants. 

Ce 10 novembre, plusieurs milliers de personnes manifestants ont répondu à l'appel à manifester, ce 10 novembre, à Paris pour dire «STOP à l'islamophobie» et à la «stigmatisation grandissante» des musulmans, après l'attaque d'une mosquée et de nouvelles tensions autour du voile islamique.

Cet appel, publié dans Libération le 1er novembre par une cinquantaine de personnalités et organisations, a été commenté amplement par la presse, en raison des divisions qu'il a mises en lumière au sein de la gauche française.

Lire aussi : «STOP à l'islamophobie» : Marine Le Pen dénonce une manifestation «organisée par les islamistes»

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par machin le

    désolé, les femen se sont aussitôt désolidarisée…
    cf un article fdesouche…

  2. Posté par Vautrin le

    C’est bien la première fois : « Bravo la Femen ! » Voilà une action logique, dirigée contre les islamo-gauchistes (en fait islamo-fascistes). Pour une fois qu’une femen ne se trompe pas d’objectif, cela mérite d’être salué.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.