Hervé Le Bras : « Le racisme le plus profond, c’est celui qui refuse le métissage »

Le démographe et historien Hervé Le Bras bat en brèche l’idée d’un «grand remplacement».

Le « grand remplacement » est un concept fallacieux. Et le Français de souche n’existe pas. La population mondiale, autant que française, a toujours procédé d’un métissage. «On est en train de découvrir qu’Homo sapiens était mixte parce qu’il a une petite partie du génome de Neandertal et une petite partie de l’homme de Denisova.» Hervé Le Bras va puiser loin ses arguments, chez les paléontologues, lorsqu’on soumet à sa critique les théories de l’invasion en vogue à l’extrême droite. […]

«Le grand remplacement est conçu en niant que quand les immigrés arrivent, ils deviennent un peu de nous et inversement, explique M. Le Bras au Monde. Il y a un mélange, une mixité. Le racisme le plus profond, c’est celui qui refuse ce métissage, c’est l’idée de la pureté de la race.»

«Il existe bien un remplacement, concède M. Le Bras dans sa note pour la fondation Jean-Jaurès sur ‘La réalité des migrations en France’, celui de Français dont la proche ascendance est seulement d’origine française par des Français dont l’ascendance comprend des Français et des étrangers.» Et d’ajouter : « De toute manière, il en a toujours été plus ou moins ainsi (…) Au cours de l’histoire de France, des Romains se sont mêlés à des Gaulois, des Francs à des Celtes, des Alamans, Bourguignons, Bretons (qui venaient d’Irlande) aux habitants locaux, quelques Vikings à des Normands, des Berbères à des Provençaux et à des Gascons, etc.» […]

Le Monde

Via Fdesouche

11 commentaires

  1. Posté par Alberto Da Giussano le

    [Posté depuis Bergamo, Italie du nord (je suis un italien du nord)]

    Méfait = mauvais fait.
    Médisance = mauvaise ‘’disance’’.
    Mésalliance = mauvaise alliance.
    Etc.
    Et métissage = mauvais tissage. (Tissage dont la racine grec est ‘’Tek’’ … d’où le mot ‘’métèque’’).

    Comme quoi les promoteurs de la destruction culturelle et ethnique des Nations et peuples d’Europe n’ont aucune culture et se réfèrent à un mot clairement négatif quant à sa construction étymologique et à son sens … sans même être en mesure de le comprendre.
    Mais bon à quoi s’attendre d’autre de la part d’un militant gaucho / communiste … diplômé ?

    Quant au mélange forcé de populations trop différentes, et qui d’instinct ne le désirent pas forcément, si cela était si saint et naturel et avait bien si marché dans la durée … il y a belle lurette qu’il n’y aurait plus sur terre que des gens très foncés avec des yeux bridés.

  2. Posté par Alberto Da Giussano le

    [Posté depuis Bergamo, Italie du nord (je suis un italien du nord)]

    Méfait = mauvais fait.
    Médisance = mauvaise ‘’disance’’.
    Mésalliance = mauvaise alliance.
    Etc.
    Et métissage = mauvais tissage. (Tissage dont la racine grec est ‘’Tek’’ … d’où le mot ‘’métèque’’).

    Comme quoi les promoteurs de la destruction culturelle et ethnique des Nations et peuples d’Europe n’ont aucune culture et se réfèrent à un mot clairement négatif quant à leurs constructions étymologiques et à leur sens … sans même être en mesure de les comprendre.
    Mais bon à quoi s’attendre d’autre de la part d’un militant gaucho / communiste … diplômé ?

    Quand au mélange forcé de populations trop différentes, et qui d’instinct ne le désire pas forcément, si cela était saint et naturel et avait bien marché dans la durée … il y a belle lurette qu’il n’y aurait plus sur terre que des gens très foncés avec des yeux bridés.

  3. Posté par miranda le

    Jamais au grand jamais dans l’histoire, il n’y a eu de populations qui se soient mêler EN GRAND NOMBRE, par millions, les unes aux autres sur une courte période comme on l’exige de nous aujourd’hui.

    Cet homme doit le prouver et une thèse ne suffirait pas à nous faire avaler « cette pillule ». Il rejoint la bien pensance intellectuelle évidemment.

    Les français et les européens en général avaient la fibre COSMOPOLITE. La preuve en est que depuis les années soixante dix des millions d’immigrés sont entrés en Europe et ont été acceptés et parvenaient à s’assimiler.
    Mais le rythme de ces migrations était supportable et les arrivants avaient le temps de s’assimiler. Mais c’est la violence DU NOMBRE aujourd’hui qui plonge les européens dans la panique.
    Comment ne pas se poser de questions quand on voit que le chômage, la précarité et la pauvreté sont en expansion partout en Europe (et ça se chiffre en dizaines de millions) alors qu’en réponse à cela ON FAIT VENIR DES MILLIONS de migrants. Sans donner aucune explication sur cet état de fait. On dit simplement comme un certain Mr MACRON « l’immigration doit continuer ». C’est en quelque sorte « avale et tais toi ».

    Grâce aux journaux du WEB nous sommes parvenus à savoir qui « orchestrait » ces vagues migratoires qui au départ étaient des « déferlantes et si nous ne étions pas révoltés auraient été comme ces vagues immenses, dites scélérates ». Sinon nous serions restés dans le flou, face à des angoisses sans réponses.
    A partir de ce moment nous avons dû chercher à comprendre pourquoi quand un pays crée du chômage massif « la meilleure réponse est de faire venir des migrants ». Alors bien, sûr ces migrants aideront les politiques à « orienter les salaires vers le bas ». Mais pourquoi dans ce cas là n’en ont-ils pas fait des travailleurs détachés?

    C’est à partir de cette dernière question que nous avons été contraints de penser « A NOTRE GRAND REMPLACEMENT. Car il était aisé d’en faire des travailleurs détachés.

    Et puis, et puis, et puis aujourd’hui, il suffit de se promener dans n’importe quel centre ville ou centre commercial, pour nous demander où nous sommes, car le monde entier A ETE invité dans nos espaces . Nous entendons parler une dizaine de langues et restons bouche bée à la vue des foulards qui se multiplient et rassurent certainement l’Islam politique ou radical pour qui ce marqueur va marquer à fond le paysage, SI NOUS N’EVACUONS PAS NOS DIRIGEANTS DESTRUCTEURS DE NATIONS.
    Au hazard de mes achats, j’ai fait une halte dans une grande enseigne BLEUE au LOGO Jaune où je me suis retrouvée avec le monde entier et puis j’ai pris leur catalogue et là je vous invite mes amis à constater notre presque disparition dans leur publicités. Et le choix des personnes qui nous ressemblent m’a paru étrange, comme si il ne fallait pas montrer que l’Européen peut être beau. Leur catalogue doit être le même partout, enfin je suppose. Celui que j’avais entre les mains était destiné aux néerlandais.
    Je n’en veux pas à ces gens qui sont venus car tout comme nous, ils ne connaissent pas le PLAN DE METISSAGE gigantesque de nos FOLLES ELITES. Mais je pourrais en vouloir terriblement demain à ceux QUI NE NOUS AIDERONT PAS A ARRETER CE PLAN et continueront à voter uniquement pour préserver leur vie confortable, en oubliant que demain leurs enfants paieront très cher leur lâcheté. (surtout leurs filles).

  4. Posté par debaia le

    Ceux qui prônent le métissages sont les pires racistes qui soient. Le métissage fait à terme disparaitre les races… (Qui d’ailleurs dans leur bouche n’existent pas)…

  5. Posté par bof le

    Ah ces donneurs de leçon theorico_fallacieux. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Ce serait plus honnête de dire qu’en europe la population vieillissante n’a pas participé à maintenir son nombre (2 guerres mondiales aidant…) Ainsi l’economie a besoin de mains d’œuvre que l’on cherche n’importe où.

  6. Posté par Gérard Guichard le

    après, on peut toujours remonter aux premières bactéries -qui devaient être globalement toutes semblables.
    Pour le reste, comme l’homme ne vit pas que de pain, l’Europe, depuis la césure des Grandes Invasions (Vème siècle ap. J.-C.), c’est des peuples celtes comme substrat, des élites germaniques et des clercs des papes de Rome, plus quelques Slaves aux frontières de l’Est

  7. Posté par Dominique le

    Encore un universitaire qui n’a rien compris. Le vivre ensemble en banlieues françaises est un hypocrite mensonge? Aujourd’hui, on y vit côte à côte; demain on y vivera face à face arme en mains. Quelques troubles dans deux-trois villes françaises et toutes les forces françaises de l’ordre seront occupées parce que, pour maintenir la sécurité, il faut dix fois plus de forces de l’ordre que de fauteurs de trouble en cagoule et en djellaba.

  8. Posté par Bussy le

    Donc si je comprends bien, Monsieur Le Bras est marié à une personne de couleur, et ses enfants, s’il en a, sont aussi en couples mixtes ? J’espère bien, sinon ça ne fait qu’un faux-cul de plus !

  9. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il paraît même que la connerie s’est métissée avec l’intelligence et ça a donné des types genre Le Bras (cassé) dans toute sa splendeur.

  10. Posté par bobo le

    Encore un qui n’a rien compris,tant d’études pour être stupide à ce point.Ce n’est pas le métissage qui dérange mais les atomes crochus si j’ose dire pour pouvoir vivre ensemble.C-à-d
    il faut au moins un certain nombre de choses en commun pour que les gens puissent vivre ensemble.Forcer les gens est le cheval de bataille du communisme qui est responsable de génocides.
    Et malheureusement l’islam comme d’autres idéologies totalitaires et fascistes sont incompatible avec l’occident,facile à comprendre même pour les benêts ,il n’y a que l’autruche qui n’y voit rien et encore……

  11. Posté par Antoine le

     »Il existe bien un remplacement, concède M. Le Bras ! »
    Dans sa liste des peuples et ethnies qui se sont mélangés le long des siècles en France, il oublie de citer la volonté politique de cet envahissement et le téléguidage de l’extérieur par M. Soros, ses ONG affiliées et tous les complices passeurs. Tout cela bien sûr couvert par le politiquement correct et les droits de l’homme …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.