Suisse : Des centaines de mineurs d’origine étrangère ont été mariés de force pour « éviter le déshonneur »

Article qui cherche à culpabiliser notre pays pour des éléments qui lui sont totalement étrangers alors que cette situation découle des us et coutumes de ces migrants, c'est-à-dire encore un "bienfait" inhérent à la propagande de gauche.

L'article vise à inverser les responsabilités sans jamais remettre en question la présence de ces comportements rétrogrades sur notre territoire. Quant au fait que ces gens se fichent de nos lois, il n'est évidemment fait aucune critique ni mention.

**********

Des centaines de mineurs d'origine étrangère vivant en Suisse ont été mariés de force par leur famille. Leurs demandes d’annulation restent sans réponse.

Chaque semaine, jusqu’à onze personnes se présentent au Service national contre les mariages forcés. Et une sur trois est encore mineure. «Il y en a plus que jamais», annonce d'emblée Anu Sivaganesan, directrice de ce centre fédéral. En 2018, le service, basé à Zürich, s’est occupé de 119 cas de mineurs. La plupart des victimes sont des Kurdes d’Irak et de Syrie ou des ressortissants d'origine turque, afghane ou somalienne.

[...]

20min.ch

Nos remerciements à Wilhou

9 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    « Article qui cherche à culpabiliser notre pays pour des éléments qui lui sont totalement étrangers alors que cette situation découle des us et coutumes de ces migrants »
    Excellent; et c’était déjà à l’identique en Afrique divers communiste vers 1980. Ainsi, 40 ans après et malgré une soit-disant chute du Mur, ces non-alignés alignés sur Moscou restent les mêmes

  2. Posté par Anna le

    Il faut non seulement cesser de reconnaître ces mariages, mais on attend aussi de punitions sévère pour les parents qui marient leurs enfants mineuurs : renvois, refus de passeport, etc…

  3. Posté par Anna le

    Merci à Thérèse Schläpfer (UDC) qui fait bouger les choses.

  4. Posté par Palador le

    Mariages arrangés ou forcés et crimes d’honneur voire de sang dans certaines communautés…

  5. Posté par Palador le

    Mariages arrangés, crimes d’honneur, voire de sang dans certaines communautés…

  6. Posté par Palador le

    Mariage arrangés et crimes d’honneur, voire de sang, dans certaines communautés…

  7. Posté par Yolande C.H. le

    Ils savent que c’est interdit par notre législation, mais ils n’en ont rien à cirer; par contre ils activent au quart de tour les lois de notre état pour que leurs intérêts propres soient protégés. A la limite, s’attendent-ils à ce que notre législation intègre la leur ?

  8. Posté par AC le

    Ou bien comment se donner du travail pour des choses qui ne nous concerne pas, grâce à nos impôts la couverture financière est garantie. Un peu comme la redevance serafe imposée.

  9. Posté par Antoine le

    Vive le multiculturalisme !
    Cela fait du boulot aux autorités ! En 2018, le service, basé à Zürich, s’est occupé de 119 cas de mineurs
    Vous vous rendez compte ! Les dossiers qu’il faut établir avec cette ethnie, les Kurdes, sans gouvernement, sans représentation diplomatique, sans registre officiel, etc …
    L’administraaaation est submergée !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.