« Kádár est parti, Soros est arrivé » – Gyula Thürmer, le dernier fidèle du socialisme hongrois

L'INTÉGRALITÉ DE NOS ÉMISSIONS EST SUR ET SEULEMENT SUR TVLIBERTES.COM Dans les anciennes démocraties populaires, la plupart des dignitaires communistes ont retourné leur veste et se sont rapidement recyclés dans les nouveaux régimes. Certains y ont même trouvé une grande opportunité d’enrichissement personnel, dans ce que Claude Karnoouh avait appelé « La grande braderie à l’Est ». Peu de figures politiques sont restées fidèles au communisme et osent encore défendre le bilan du socialisme. Gyula Thürmer, l’un des derniers collaborateurs et fidèles du dirigeant communiste hongrois János Kádár, fait partie de cette minorité. Gyula Thürmer, toujours à la tête d’un parti communiste désormais résiduel en Hongrie, se distingue aussi de la gauche radicale occidentale en n’hésitant pas à soutenir certaines actions du gouvernement de Viktor Orbán. Il a répondu sans détour aux questions de Yann Caspar pour livrer son opinion sur le changement de régime d’un point de vue communiste. Retrouvez-nous sur : https://www.tvlibertes.com/

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.