Patrice Quarteron apporte son soutien à Zineb El Rhazoui et tacle Booba

post_thumb_default

 

L'ancien combattant de kick-boxing Patrice Quarteron est entré le 7 novembre dans le débat autour des propos de Zineb El Rhazoui. Depuis le 6 novembre, une polémique est effectivement née autour des propos controversés de la journaliste sur C News. Celle-ci avait dénoncé des individus, qualifiés de «racailles», ayant tendu un guet-apens aux forces de l'ordre à Mantes-la-Jolie le 24 octobre et s'était dite favorable à l'utilisation de balles réelles par la police contre ces «barbares» dans cette situation.

Voir cette publication sur Instagram

N'oublie pas que tu es sur la liste de lL'etat islamique

Une publication partagée par PATRICE QUARTERON (@therealquarteron) le

Le rappeur Booba avait répliqué sur Instagram en tenant des propos injurieux à l'encontre de l'ex-journaliste de Charlie Hebdo. Il avait notamment encouragé à «pourrir» la vie de Zineb El Rhazoui et une de ses publications s’est accompagnée des mots-dièses «protectzeracaille», «niquetamèreparlecul» ou encore «gestapute», et des deux emoji : un drapeau noir et une tête de mort.

En défense de Zineb El Rhazoui, Patrice Quarteron prévient Booba sur Instagram : «S'il arrive le moindre problème à cette jeune femme, je balance sur internet l'adresse de ta femme, de tes enfants, de toute ta famille, de ton père, de ta mère [...] Je te promets devant dieu.»

Connu pour ses interventions ciblées et polémiques dans le débat public, Patrice Quarteron insulte également Booba de «baltringue», et lui «promet de lui faire la misère» s'il s'en prenait à l'écrivain.

Lire aussi : Violences à Mantes-la-Jolie : «Il faut que la police tire à balles réelles», avance Zineb El Rhazoui

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    C’est comme en physique : à l’action répond la réaction :
     »S’il arrive le moindre problème à cette jeune femme (Mme Zineb El Rhazoui), je balance sur internet l’adresse de ta femme, de tes enfants, de toute ta famille, de ton père, de ta mère »
    Les ZUS – Zone Urbaine Sensible doivent être nettoyées de fond en comble !
    Ces zones de non droit doivent être récupérées par la République. C’est une situation intolérable. L’État n’applique PAS ses droits régaliens sur un partie du territoire national !
    EXIGEONS auprès de nos représentants locaux que des actions soient prises pour notre Sécurité !
    Guerre civile selon M. Micron :
    https://lesobservateurs.ch/2019/10/17/emmanuel-macron-aurait-avance-les-causes-dune-eventuelle-guerre-civile/
    Guerre civile selon M. Attali :
    https://lesobservateurs.ch/2019/10/21/jacques-attali-la-france-est-le-pays-confronte-a-la-juxtaposition-des-communautes-cest-la-guerre-civile-si-on-ne-reussit-pas/

  2. Posté par Vautrin le

    Patrice Quarteron est un Homme, un vrai, digne d’éloges, tout comme Zineb est une Femme, une vraie, digne d’éloges. Les rappeurs ne sont que des avortons d’infraculture qui méritent d’être sévèrement corrigés. Corrigés, ils le seraient dans un pays en ordre civilisé; comme ils ne le sont pas en France, on peut en conclure que la France est un pays de chaos et sortie, du moins en partie, de la civilisation.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.