Lübeck (All.) : un Turc accusé de viol, d’enlèvement et de tentative de meurtre sur une étudiante. Il est également accusé d’un deuxième enlèvement.

La police a arrêté un suspect dans l'affaire de l'étudiante ligotée qui a été retrouvée le 12 octobre sur un chemin de terre isolé près de Mönkhagen (district de Stormarn) dans le Schleswig-Holstein.

Entre-temps, on a également appris que l'étudiante avait été violée. Le ministère public enquête sur une tentative de meurtre, comme l'a déclaré le porte-parole Christian Braunwarth.

Vendredi matin, les agents d'une patrouille civile ont arrêté un Turc de 43 ans dans les environs de Lübeck Lohmühle, selon le ministère public et la police. Le tribunal de district compétent a délivré un mandat d'arrêt.

L'homme arrêté est accusé d'un autre crime : Il aurait enlevé une jeune femme de 25 ans tôt le matin du 26 septembre. Cependant, l'habitante de Lübeck a pu se libérer et s'enfuir.

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Bild.de

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.