Quand Nicolas Domenach recadre Alexis Corbière sur la sécession des musulmans… (4:24)

Extrait tiré de l'émission "Audrey & CO" (LCI) du 30 octobre 2019. IMPORTANT : Merci de vous abonner à la chaîne de secours Dissident Officiel 2 : https://www.youtube.com/channel/UC-14... Il est maintenant possible de me soutenir sur Liberapay : https://fr.liberapay.com/Dissident-Of...

2 commentaires

  1. Posté par Horizon le

    Il n’y a pas d’islam «d’hier, de bon papa». C’était juste parce qu’ils n’étaient pas (pas encore ?) assez nombreux… Mais les Français tressaient déjà la corde qui les étranglerait (Touche pas à mon pote !!!)

  2. Posté par miranda le

    Ah bon, l’Islam est compatible avec la république?
    l’Islam  » de bon papa » d’hier, celui des années 1950 à 1980 oui, nous l’avons connu et il se fondait dans la république. Et les relations allaient assez bien entre français et musulmans.

    Mais depuis l’introduction des RADICAUX « par la république » sur nos territoires, la situation est tout à fait différente. Et la progression de cet Islam radical est REEL.
    Et la république ne cesse de lui faire des concessions alors que par ailleurs elle rêve de l’extinction du christianisme.
    Avec quel plaisir un député disait  » ca y est pour les français chrétiens, ils sont « sécularisés ». Mais il constatait par ailleurs que l’Islam radical posait problème.On aurait bien voulu lui répondre  » mais la faute à qui, pouvez-vous préciser »?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.