Nice (06) : des migrants subtilisent les clefs du centre de rétention et s’évadent

 

[…] Le 1er octobre, trois détenus du centre de rétention administratif de la caserne Auvare de Nice se sont enfuis… avec les clefs, rapporte Nice-Matin. L’un d’eux vient d’être condamné à six mois de prison. Ces trois hommes sont tous des étrangers en situation irrégulière. Deux d’entre eux courent toujours dans la nature, après plus […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Clément le

    Heureusement que vous êtes là pour nous tenir informer!!! Merci

  2. Posté par Maurice le

    Ce Tunisien «était jugé lundi pour «vol et réunion» et «soustraction à l’exécution d’une obligation de quitter le territoire français».
    Toute cette racaille se trompe de lieu pour leur invasion, et devrait immédiatement quitter ce territoire qu’elle croit français, alors que c’est l’une des dernières colonies françaises à avoir été accolée à la France : Nice et tout son territoire n’est française que depuis 1860, soit 30 ans après l’Algérie. Elle n’a donc colonisé personne et ne devrait recevoir aucun ressortissant sur lequel elle n’aurait pas son propre contrôle.

  3. Posté par Antoine le

     » … trois détenus se sont enfuis… avec les clefs »
    La négligence est une calamité; en effet on ne peut plus aller boire tranquillement son pastis en confiant les clés à n’importe qui …
     »soustraction à l’exécution d’une obligation de quitter le territoire français »
    La c’est encore plus sérieux !
    Soit le prévenu ne parle pas le français
    Soit il n’a pas compris ce que signifie une expulsion du territoire
    Soit la méthode administraaaative est inefficace.
    Encadré entre 2 gendarmes et un coup de pied aux fesses, il aurait certainement compris !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.