Démission de Madame le maire d’Imola : « Le mouvement 5 étoiles est mort »

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse
post_thumb_default

Démission de Madame le maire d’Imola : « Le mouvement 5 étoiles est mort »

 

Manuela Sangiorgi, syndic d’Imola, une ville de 70’000 habitants près de Bologne, connue pour le circuit de sport automobile Enzo et Dino Ferrari, a démissionné de toutes ses fonctions. Elle était membre du mouvement 5 étoiles. Madame Sangiorgi n’est pas satisfaite du virage qu’a pris son parti, qui après avoir pactisé avec le Pd des anciens communistes, socialistes et démocrates-chrétiens, a perdu près des deux tiers de ses électeurs.

 

http://www.affaritaliani.it/politica/m5s-la-sindaca-di-imola-si-dimette-non-diventero-burattino-dei-dem-634110.html

 

Traduction (Claude Haenggli) : « Les conditions pour aller de l’avant n’existaient plus », a-t-elle dit dans un discours public. « J’ai besoin d’être soutenue pour faire ce pour quoi les citoyens m’ont élue ; je ne peux pas prendre le risque de devenir une marionnette du Pd », a-t-elle ajouté. « Le mouvement 5 étoiles est mort, depuis que Gianroberto Casaleggio (entrepreneur et co-fondateur du mouvement 5 étoiles avec Beppe Grillo, NdT) est décédé. Nous avons vu des gens incapables et douteux s’approprier les postes importants, perdre six millions d’électeurs en une année et faire comme si cela n’avait aucune importance.

 

Claude Haenggli, 30.10.2019

 

Un commentaire

  1. Posté par JeanDa le

    S’allier avec la gauche est TOUJOURS un très mauvais calcul. CQFD.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.