La mort d’Al-Baghdadi pourrait réveiller «les cellules dormantes de Daech en Europe»

post_thumb_default

 

L’annonce par Washington de la mort d’Abu Bakr Al-Baghdadi, leader de Daech*, a été acclamée par le monde entier. Elle soulève néanmoins des interrogations le futur de l’organisation et sa capacité opérationnelle, au Moyen-Orient et en Occident. Sputnik a contacté Kamel Redouani, spécialiste de Daech*, pour faire la lumière sur l’avenir du groupe.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Antoine le

    Kamel Redouani:  » … il y a eu un mouvement, qui date des vagues de réfugiés vers l’Europe aux alentours de 2015-2016, dans lequel des djihadistes ont été envoyés par Baghdadi et ont créé des cellules dormantes en Europe. Elles attendent de pouvoir commettre un attentat. »
    Merci Mme Merkel la bolchévik tremblotante !
    Pas un contrôle aux frontières, RIEN, nada … les douaniers étaient sur place ainsi que les force de l’ordre (armée gendarmerie). C’est inconscient de prendre de telle décision; il en va de NOTRE Sécurité.
    Apparemment nous sommes un problème insignifiant pour elle !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.