PPA (permis d’acquisition d’arme) pour un prêt!

Frank Leutenegger
Journaliste, retraité RTS,  www.swissguns.ch

PAA pour un prêt.

L'évolution de la loi devient totalement délirante. Le problème du prêt en est l'exemple parfait. Il faut faire abolir cette aberration.

 

Dans l'état actuel, si je veux prêter une arme à mon fils - ne serait-ce que pour une journée -, je suis censé lui demander un permis d'acquisition d'arme (PAA, 50 fr, + 20 fr de casier). Et, à la fin de la journée, je devrais, moi aussi, produire un PAA (50 fr, + 20 fr de casier), pour récupérer mon arme.

 

"-Papa, tu me prête ton Fass pour aller faire un tir, après demain samedi ?

- Je veux bien, mais il faut environ 15 jours - 3 semaines pour recevoir le permis. Tu feras ton tir une autre fois".

 

En outre, 70 fr. de plus pour mon fils, pour une journée de tir. 70 fr. à payer, moi, pour sa journée de tir. Comme on le dit populairement, Messieurs les policiers, comptez là-dessus et buvez de l'eau fraîche.

 

Cette situation est aberrante, inapplicable, stupide... et faite pour déclencher un réflexe de défiance envers les autorités et - subséquemment -la généralisation de la tricherie.

 

Avec ce genre de lois, la Suisse nage dans le ridicule... Comme avec une ou deux autres… comme les jouets soumis à contrat entre particuliers à l'achat et eux aussi interdits de port par les enfants comme par les adultes, comme es tracasseries faites à l'importation de toute une série d'objets, dont les personnes qui les commandent ne savent même pas que le KGB bernois les considère comme des armes (couteaux à ouverture assistées, maquettes en astiques de pistolets, etc.).

 

Nous reviendrons sans doute sur les jouets, mais pour l'instant, restons en au prêt d'une arme véritable, fusil ou pistolet.

 

Dans son document sur l'acquisition d'une arme par un particulier, Fedpol explique en préambule: "Une arme est acquise lorsqu'elle est achetée, reçue, héritée, louée ou empruntée. Selon le type d'arme, vous aurez besoin d'un contrat, d'un permis d'acquisition ou d'une autorisation exceptionnelle".

 

C'est donc officiel, pour un prêt, permis d'achat, voire permis exceptionnel, si c'est une AK-47 que je prête mon à mon fils.

 

Le gouvernement et le parlement ont décidé de sacrifier une bonne part de notre liberté sur l'autel de l'UE. Le peuple, mis en condition et effrayé par l'avalanche de mensonges d'economiesuisse et des euro-turbos, a accepté de renoncer à cette liberté.

 

Mais là, on va trop loin ! En toute logique, une arme est acquise lorsqu'elle est achetée, reçue ou héritée. La location ou le prêt n'impliquent aucun changement de propriétaire, qui reste responsable de l'usage qu'on en fait.

 

Exiger, comme on le fait actuellement, un permis (d'acquisition ou exceptionnel) pour chaque prêt est totalement ridicule. Le parlement DOIT rectifier le tir (!).

 

Sinon, nous allons nous engager dans une spirale qui - loin de renforcer la sécurité - nous entrainera vers un système de non droit, dans lequel la seule règle  sera "pas vu, pas pris !" Et il est à craindre que dans le cas "pris", il y ait de la violence entre les policiers et les nouveaux criminels que nous serons devenus.

 

F.A.L. 23 octobre 2019

6 commentaires

  1. Posté par Paul von Gunten le

    Un jour, il faudra partir

  2. Posté par jules bonibert le

    « ,,,Et il est à craindre que dans le cas « pris », il y ait de la violence entre les policiers et les nouveaux criminels que nous serons devenus. »…
    Bien vu, et je connais quelques irascibles qui envisagent sérieusement ce cas de figure.

  3. Posté par Trosset le

    Le parlement DOIT rectifier le tir, euh c’est mal barré pour les 4 ans à venir……

  4. Posté par M855A1 le

    Comptez plustot 2 à 3 mois d’attente selon le canton.
    Aussi, au moindre refus, il y aura une jolie entrée dans la base de donnée, ce qui risque de faire de vous à terme, un « citoyen » (sujet?) indésirable…

  5. Posté par Antoine le

    Résultats de la votation populaire sur les armes :
    https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/votations/20190519/Revision-partielle-de-la-legislation-sur-les-armes.html
    Le Peuple suisse l’a accepté !
    Résultat :
     »Cette situation est aberrante, inapplicable, stupide… et faite pour déclencher un réflexe de défiance envers les autorités et – subséquemment -la généralisation de la tricherie »
    Soit le Peuple s’est fait enfumer par des magnifiques promesses de politicards, soit le Peuple n’a pas le niveau pour voter un sujet aussi sensible !
    C’est maintenant TROP TARD ! Il fallait réfléchir AVANT !
    On l’a dit et redit, un Peuple LIBRE est un Peuple ARMÉ !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.