« Je déteste la religion musulmane » : Yves Thréard, directeur du Figaro, reconnaît s’être « très mal exprimé » sur LCI

Le directeur adjoint du "Figaro" avait tenu ces propos lundi soir au cours d'un débat animé par Julien Arnaud.

[...]

Hier soir, alors que ces propos étaient repris en masse sur les réseaux sociaux et dans certains articles de presse, Yves Thréard est revenu sur ses propos polémiques. "Il y a eu pas mal de réactions. S'il y a eu pas mal de réactions, c'est que - et je déplore un tel émoi -, c'est sans doute que je me suis fait assez mal comprendre. Si je me suis mal fait comprendre, c'est sans doute que je me suis très mal exprimé. Effectivement, je me suis mal exprimé" a-t-il débuté, visiblement mal à l'aise.

"Je me suis laissé emporter, c'est pas bien"

[...]

Ozap.com

8 commentaires

  1. Posté par Cedric le

    Moi je pense que ce discour fallait le tenir pendant la guerre face aux allemands,et pas supplier les noirs les arabes pour venir vous relever.en ces temps c etait la france pour tous et aujourd hui vous crachez sur eux.vous êtes pathétique .moi aujourd hui j ai honte de cette france.

  2. Posté par Jules le

    Moi aussi je déteste cette religion et les personnes qui la pratique chez MOI car ici c’est la France pas le bled là charia , les momes mal éduqués par des parents incultes qui ne voient que le fric que ces merdeux rapporte ( allocs + drogue ) sans ces merdes plus besoin de construire de nouvelles prisons, d’HLM, etc etc ,sans compter la saleté et l’insécurité, une seule solution
    «  DEHORS «  la France aux français car même avec des papiers pour moi c’est pas des français point barre , la preuve l’été aux bateaux à Marseille ils disent tous : nous partons au pays
    Ton pays c’est le gourbi là bas.

  3. Posté par jeanne hachette le

    ne vous excusez pas Monsieur Thréard ,je pense comme vous et je n’en ai pas honte !!!!
    assez de honte , les Français !!!!
    le temps est à la reconquête de nos territoires
    Il n’y a plus de temps à perdre!!!!!

  4. Posté par miranda le

    Un internaute exprime en mots simples et concret le problème :
    On peut ne pas aimer une religion parce qu’elle pose mille et un problèmes d’adaptation dans un pays. Ou pour d’autres raisons.

    Les autres raisons pourraient être : le complexe de supériorité et le mépris envers les autres religions, ou autres sociétés. Tout cela étant bien inscrit dans les textes.

    Yves Thérard s’est emporté c’est un fait. Il lui suffisait de dire très simplement ce qu’a dit cet internaute : cette religion pose problème à cause de ses incapacités d’adaptation à la société qu’elle pénètre.

    Mais hélas dans nos sociétés, il semble que certains dirigeants soient justement « satisfaits » du désordre que cela puisse provoquer.

  5. Posté par Françoise le

    C’est vrai quoi, faut pas exagérer. Il n’y a aucune raison de détester l’islam, surtout pour une femme intelligente, féministe, athée et homosexuelle…

  6. Posté par Marcassin le

    Je déteste la religion musulmane mais j’aime bien mon poste et ne veux pas me faire remplacer.

  7. Posté par Vautrin le

    Il n’y a aucun délit dans le fait de détester l’islam dans sa globalité, aucune faute morale. C’est, au contraire, une réaction normale face au danger totalitaire que représente cette religion politique -théocratie primaire- et meurtrière.
    Le directeur-adjoint du Figaro, journal acheté donc « bien-pensant », a dû probablement céder au chantage de sa hiérarchie, de ses propriétaires, et de la meute hurlante des énergumènes bien-pensants. Son excuse est piteuse : « Si je me suis mal fait comprendre, c’est sans doute que je me suis très mal exprimé. Effectivement, je me suis mal exprimé » et, PIRE : «  »Je me suis laissé emporter, c’est pas bien ». On ne fait pas mieux en manière de déculottage ! Honte à celui qui n’a pas le courage de faire face et de revendiquer haut et fort sa propre pensée. C’est un comportement de lâche.

  8. Posté par Antoine le

    Bêtement il a exprimé le fond de sa pensée … puis il se rend compte mais un peu tardivement des conséquences fâcheuses que cela pourrait avoir sur son business !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.