L’affaire de la « maman voilée » au conseil régional

*****

Voir aussi:

France : La femme voilée prise à partie par un élu RN va déposer plainte

Derrière l’affaire du voile, dévoiler l’islam

Julien Odoul (RN) : « Le voile est un symbole politique islamiste, qui marque l’attachement à une idéologie mortifère » [Interview]

*****

Merci Madame Fatima E., grâce à vous on reparle du voile…

Publié le 16 octobre 2019 - par

Chère Madame Fatima E.,

Après votre remarqué passage au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, vous et surtout vos sponsors tartuffes et sans scrupules se répandent partout pour dire que vous avez subi une agression verbale.

Mais quelle agression verbale ?… Au contraire nous nous sommes défendus, par la voix de Julien Odoul, et c’est vous qui avez agressé tous les Français en arborant votre voile salafiste, étendard d’une idéologie contraire à la nôtre.

Et d’ailleurs vous ne vous y êtes pas trompée, votre sourire « aux anges » (du paradis musulman dans lequel Mahomet dit qu’il n’y a pas ou très peu de femmes) montre que vous exultiez de vous être montrée avec ce hideux accessoire qui, exprès, vous rend si laide.

Il est très clair que les Français en ont assez de ce prosélytisme indécent. Quand on pense qu’une religieuse a dû retirer son voile dans les années 2000, sous la présidence de Fabius, à l’Assemblée nationale, on se dit que quelque chose ne tourne pas rond en France.

Pourquoi une religieuse obtempère-t-elle et retire-t-elle son voile, (vous noterez, qu’elle, elle le fait) alors que les religieuses ne font aucun prosélytisme, aucun entrisme, se soumettent à nos lois, n’ont pas une idéologie mortifère comme la vôtre. Au nom de quoi une musulmane revendicatrice pourrait-elle le garder alors que le sien est inspiré du même texte qui a expédié tant de terroristes tuer autour d’eux ?

Vous auriez pu, chère Madame Fatima E., retirer votre voile. Vous auriez mis tout le monde de votre côté (ou presque) et on aurait du mal aujourd’hui à réclamer un durcissement de la loi sur le voile.

Mais voilà, vous ne l’avez pas fait, ce qui montre bien à quel point vous êtes bornée et butée sur des positions indéfendables mais dont vous ne pouvez pas, à l’évidence, sortir : ce qui montre bien que votre présence en France est contestable et doit être remise en question.

Ou peut-être aviez-vous peur des foudres de votre mari à votre retour ? On sait que des femmes luttent contre le voile partout dans le monde musulman au péril de leur vie. Que certaines en meurent aujourd’hui. Et vous êtes là avec votre sourire béat ! Quelle niaiserie ! Quel scandale !

(L’image est floutée, mais on voit bien que vous souriez !)

La France est un pays qui évolue. Pas vous. Nous avons mis au pas des religions trop zélées, trop concernées en particulier par la vie intime de leurs fidèles, ce n’est pas pour mettre à la place des imams arriérés, incultes, agressifs et insultants.

Lorsque le Figaro dit que deux Français sur trois sont favorables à l’interdiction du voile en sortie scolaire, il est peut-être en dessous de la vérité. Parce que les Français en ont vraiment assez du voile.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/deux-francais-sur-trois-favorables-a-l-interdiction-du-voile-lors-des-sorties-scolaires-20191014

Personnellement, si un de mes enfants devait être accompagné en sortie scolaire par une femme voilée, je crierais haut et fort mon désaccord.

Une accompagnatrice voilée est la négation pure et simple de tout ce que l’école est censée enseigner : la liberté, l’égalité, et la fraternité, ainsi que la laïcité, toutes choses mises à mal par l’islam, qui s’oppose à ces valeurs en prônant la soumission, l’inégalité, la discrimination, et l’emprise vampirisante d’une fausse religiosité. Pour finir par la charia.

Un de vos arguments est de dire que vous êtes déçue par la République ! Mais votre voile est anti-républicain, anti-démocratique. Ces enfants sont venus pour apprendre, dites-vous, et ils n’auraient rien appris !… Mais si : ils ont appris que votre idéologie ne fait pas partie de la République. Maintenant, ils sont prévenus. Ils pourront commencer à réfléchir.

Une circulaire de 2017 rappelle l’obligation de neutralité des fonctionnaires et des agents publics. Une accompagnatrice participe à l’exécution d’une mission de service public. Elle entre dans une école pour aller chercher les enfants et entre dans l’enceinte du conseil régional. On peut considérer qu’au terme de cette circulaire, elle est soumise à un principe de neutralité, jusque dans cette enceinte. Car elle est le prolongement de ce qui se passe à l’école. Les musulmans ne s’y trompent pas, avec leurs revendications insensées et incessantes sur ce terrain.

Nadine Morano remet bien en place Karim Zeribi, qui, excusez du peu, s’est permis de traiter de raclure Julien Odoul, un élu !… Et de dire à Nadine Morano qu’elle devrait, elle, changer de pays, alors que c’est à tous les sectateurs du « Beau Modèle » de rentrer chez eux.

Quel plus bel aveu de la tentative de Grand Remplacement en cours que cette suggestion de Zéribi, qui refuse par ailleurs de parler des problèmes liés à l’immigration et à l’islam. En fait Zéribi revendique la liberté de notre pays pour avoir la liberté de mieux l’islamiser.

Vous mettez en avant les pleurs et les cauchemars de votre enfant, mais ce sont vous et votre idéologie les fautives. Vous lui avez lavé le cerveau et fait croire que le voile, c’est la femme toute entière et que sans voile elle est comme une pièce de deux euros qui passe de main en main (le mot est de Hani Ramadan, un de vos semblables).

Mais qui peut croire que le Dieu qui vous a créée aurait honte de vous sans voile ?… Il vous déteste à ce point ?… Vous ne voyez pas qu’aucune personne dotée d’un peu de jugeotte ne peut croire à cette idiotie ?

C’est vous chère Madame, et personne d’autre, qui faites pleurer votre enfant. Vous préférez le faire pleurer plutôt que de nous respecter ainsi que nos institutions.

Mais les enfants des policiers égorgés par les islamistes, vous en êtes-vous occupée ? Avez-vous versé une seule larme sur eux ? Votre utilisation de l’émotion et celle des autruches qui vous soutiennent est étonnante.

Et le summum de votre victimisation : vous êtes allée vous confier au CCIF, cette officine de l’islamisme et du communautarisme, subventionnée par nos sous pour nous faire rentrer dans le rang, et vous tentez de nous faire croire que, depuis cet incident, votre vie est détruite !… Elle est bien fragile, votre vie qui ne tiendrait qu’à un bout de tissu ! Rassurez-vous, vous n’allez pas mourir et vous allez nous entendre.

Entretien exclusif avec Fatima E. : « Je ne voulais pas craquer devant les enfants »

Écoutez donc Zineb El Rhazoui, menacée de mort par vos semblables. Vous, Fatima E., personne ne vous a menacée de mort, on vous a juste demandé de nous respecter.

Zineb explique que bien que vos amis lecteurs intégristes du Coran et de la sunna aient tué ses proches, ses collègues de Charlie, vous n’avez pas détruit sa vie et ne la détruirez jamais. Elle ajoute que c’est plutôt nous qui détruirons votre idéologie.

https://twitter.com/@ZinebElRhazoui

Voilà ce qui s’appelle parler. Prenez-en de la graine et rengainez vos pleurnicheries, qui ne nous impressionnent pas le moins du monde.

Merci chère Madame Fatima E., vous avez grâce à votre action téléguidée d’idiote utile et bien soumise remis la question du voile à l’ordre du jour et vous faites l’unanimité contre vous. C’est exactement ce qu’il nous fallait.

Cocasse est la réaction « off » de la présidente de Région Marie Guite Dufay : « oh putain dans quoi on est allés se mettre » et « on aurait pu regarder quand même » prouve qu’elle aussi était contre votre arrivée aussi provocante. Même si aujourd’hui « en même temps » et par pure idéologie gôchiste, elle le nie et parle d’aller vous réconforter à Belfort ! On la croyait trop occupée par ses hautes fonctions.

https://www.liberation.fr/checknews/2019/10/15/qu-a-vraiment-dit-la-presidente-de-region-pendant-l-intervention-de-julien-odoul-contre-une-mere-voi_1757695

Recevez, Madame, mes salutations les plus laïques et les plus enchantées de votre apparition enfoulardée aussi détestable qu’idéologique, qui se retourne contre vous.

Sophie Durand

source:

3 commentaires

  1. Posté par Couturier le

    Le voile est interdit en France , il faut faire respecter la loi.

  2. Posté par finance le

    Bravo Sophie ! Excellent !

  3. Posté par Bussy le

    Et oui, merci Madame Fatima, plus les musulmans portent des signes extérieurs visibles et provocateurs, plus ils se singularisent et donc se stigmatisent tous seuls, plus on se rend compte de l’islamisation de l’Europe, de cette gangrène qui envahit tout, et plus vite les veaux vont se réveiller et montrer des signes d’auto-défence de leur mode de vie occidental filant tout droit à la charia.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.