France : La femme voilée prise à partie par un élu RN va déposer plainte

Fatima E., la femme voilée prise à partie vendredi dernier à Dijon, en pleine séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, par l'élu du Rassemblement national Julien Odoul, a décidé de déposer plainte. Son avocate en a fait l'annonce sur franceinfo.

Une première plainte sera déposé au parquet de Dijon pour "violence en réunion par personnes dépositaires de l'autorité publique sur mineur et majeur à caractère racial", selon Me Sana Ben Hadj Younes. Une seconde sera déposée auprès du parquet de Paris pour "incitation à la haine".

[...]

 

 

Fatima E. n’a pas voulu parler aux journalistes

Elle a réservé son témoignage au CCIF. Un collectif controversé qui s’est donné pour mission d’accompagner les victimes d’islamophobie « aussi bien juridiquement que psychologiquement », selon les mots de Jawad Bachare, ancien responsable régional de l’antenne Nord-Pas-de-Calais, aujourd’hui directeur du collectif. C’est le CCIF qui avait défendu, en 2016, des femmes voilées d’Armentières, qui avaient été blessées par un automobiliste.

Ledauphine.com / Lavoixdunord.fr

6 commentaires

  1. Posté par CUNIN Jacky le

    Qu’on est mal barré avec ce gouvernement et cette justice

  2. Posté par mady le

    Comme toujours ce n’est que de la provocation.

  3. Posté par Antoine le

     »Une première plainte sera déposé au parquet de Dijon pour « violence en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique sur mineur et majeur à caractère racial », selon Me Sana Ben Hadj Younes. »
    A-t-elle été agressée physiquement ? ou reçu une LBD ? Sur la vidéo rien de tel !
     »Une seconde plainte sera déposée auprès du parquet de Paris pour « incitation à la haine ».
    Donc demander que la laïcité soit rétablie est assimilée à de la haine.
    La justice française qui applique le 2 poids 2 mesures doit se montrer digne de son devoir !
    Soit elle condamne le conseil régional que Fatima E. a volontairement perturbé soit cette perturbatrice se fait condamner (bonjour les réaction des muzz !!)
    Attendons le verdict sereinement …

  4. Posté par bonardo le

    Franchement c`est du n`importe quoi ,cette personne va simplement foutre la merde ,et à nouveau pour une question de voile ,non mais il y certainement des problèmes plus importants ,il n`est pas normal de porter le voile en sortie scolaire ,pour moi il s`agit de provocation ,et c`est malheureux .
    Les femmes veulent l`égalité ,mais certainement pas en portant le voile non ?

  5. Posté par Jules le

    Et elle est contente «  le sac poubelle «  elle devrait choisir plutôt d’aller vivre en iran plutôt que de nous gâcher la vue à la place de ces courageuses femme qui refuse d’être le porte drapeau d’une religion politique.

  6. Posté par Socrate@LasVegas le

    …Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous soumettrons… Youssouf al Quaradawi (uoie + chef des islamistes frères musulmans)

    Donc comme le dit Harouel: « toute concession faite à l’islam comme religion est une concession faite à l’islam politique et juridique, transformant peu à peu les pays européens concernés en terres musulmanes »

    Imbéciles de gauchistes, réveillez-vous!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.