« Voile, foulard, burka ou cagoule, il faut interdire de se dissimiler le visage! »

 

NEWSLETTER DU 15 OCTOBRE 2019

Voile, foulard, burka ou cagoule, il faut interdire de se dissimiler le visage ! L’UDC est le seul parti qui se bat réellement pour la sauvegarde de notre société libérale, démocratique et tolérante, mais aussi pour le respect strict du régime légal.

«C’était juste un instrument fashion» a déclaré en parlant du voile l’une des principales accusées du procès dit «des bonbonnes de Notre Dame». Le jury n’a pas été sensible à cet argument vestimentaire venant d’une djihadiste confirmée. Hier, la justice française a condamné à de très lourdes peines – de 20 à 30 ans de prison - les deux femmes qui avaient tenté, en septembre 2016, de faire exploser une voiture chargée de bonbonnes de gaz à proximité de la Cathédrale. Seul le choix d’un carburant difficile à enflammer, avait permis d’éviter l’explosion et le drame.
Cette affaire montre une fois encore la nécessité d’interdire de se dissimuler le visage. En Suisse, l’UDC est le seul parti à s’engager dans ce sens.
La semaine dernière, la Commission des institutions politiques (CIP) du Conseil national a examiné l’initiative populaire fédérale « Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage » ainsi que le contreprojet du Conseil fédéral. Par 13 voix contre 9 et 3 abstentions, elle a recommandé le rejet de l’initiative.

C’est ainsi désormais une évidence: seuls les membres de l’UDC continuent de s’engager pour une interdiction se dissimuler le visage rigoureuse et appliquée au niveau national. L’UDC est donc l’unique parti politique qui se bat réellement pour la sauvegarde de notre société libérale, démocratique et tolérante, mais aussi pour le respect strict du régime légal. Une interdiction de se dissimuler le visage est non seulement nécessaire pour intervenir contre des musulmans radicaux et refusant de s’intégrer, mais aussi pour combattre les casseurs, hooligans et autres manifestants violents.
Une fois de plus, il s’avère que les autres partis politiques, qui prônent la tolérance, les droits de la femme et une société ouverte, sont complètement à côté de la réalité. Le régime libéral suisse est manifestement le dernier de leurs soucis. Le contreprojet inapte du Conseil fédéral a certes été complété par quelques règles bureaucratiques, mais jamais les adversaires de l’initiative n’ont répondu à la question de fond suivante: comment pouvons-nous renforcer le régime étatique libéral et démocratique de la Suisse et empêcher la prolifération de conceptions intolérantes et radicales de la vie en société?
Grâce à la démocratie directe, le peuple et les cantons pourront trancher cette question. L’UDC fait confiance au bon sens des Suissesses et des Suisses.

 

 

4 commentaires

  1. Posté par bonardo le

    Ral bol avec le voile ,c`est absurde et il faut mettre sur pied des lois interdisant le port du voile à l`école point barre.

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    Entièrement d’accord avec vous Anna, vous avez exactement décrit l’urgence capitale de s’unir entre autres face à la taqîya de l’islam voulant écraser les autres religions. c’est un instrument hautement politique, le drapeau supranational de l’islam.
    Le voile islamique « instrument fashion » ou « c’est-mon-choix » N’EXISTE PAS, c’est une tromperie équivalente à porter un uniforme nazi « c’est-mon-choix », en essayant de faire croire que l’idéologie qu’il sous-tend n’existe pas non-plus!
    S’unir pour refuser TOUT voile islamique est à l’instar de s’unir pour défendre nos Constitution et démocratie que nos propres élites veulent brader à l’INSU DES CITOYENS à qui ils cachent les réelles conséquence d’un accord cadre avec l’ue, opérant en parfaits lobbyistes de l’ue totalitaire des multinationales, bien que payés par nos impôts pour défendre notre Constitution (voir son article 2)…C’est une TRAHISON QUE SEULE L’UDC DENONCE!!

    Ces enjeux majeurs doivent nous unir MAINTENANT au delà des partis!
    Un simple vote (accord cadre) aura une portée inimaginable à moyen terme, ruinant notre pays dans tous les sens du terme.

    Dans ces 2 cas, voter pour les propositions de l’UDC est d’une absolue nécessité!

  3. Posté par Nicolas le

    Ils sont au mieux vénaux, au pire d’une écœurante lâcheté. Les « politiciens » qui prônent la tolérance ne sont pas tant à côté de la réalité, ils suivent leur réalité.

  4. Posté par Anna le

    Expliquez autour de vous que face à la progression de l’islamo-fascime (dont la burqa est l’étendard) il faut s’unir.
    Si certains ne veulent pas s’unir à l’UDC sur ce sujet, dans les faits ils s’unissent aux islamo-fascistes, ainsi qu’aux islamiste de l’Etat islamiques dont les femmes se dissimulent le visage.

    Les dissensions que nous pouvons avoir entre démocrates sont absolument secondaires face à la nécessité de nous défendre face à l’islamo-fascisme ! Les gens de bonne volonté doivent comprendre cela. Ils doivent s’unir sur ce sujet au moins. Sinon nous finirons comme les Byzantins qui se disputaient sur le sexe des anges alors que les Ottomans se regroupaient aux portes de Constantinople. Les Byzantins ont été massacrés, et anéantis à cause de leur aveuglement. Faites le comprendre autour de vous ! l’Union fait la force !
    Tous unis contre l’islamo-fascisme!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.