Un élu RN demande à une femme de retirer son voile en pleine séance du conseil régional à Dijon

post_thumb_default

 

Lors d’une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, l’élu RN Julien Odoul a demandé à Marie-Guite Dufay, présidente PS du conseil, de faire enlever le voile d’une accompagnatrice scolaire présente dans la salle. Publiée par lui-même sur Twitter, la vidéo a déjà été visionnée environ 1,3 million de fois.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par G. Guichard le

    Le seul petit problème, c’est que le refus du RN a été accompagné de cette phrase: « Attendez que les Russes arrivent, ils vont vous faire dégager »… Bizarre, bizarre vous avez dit bizarre?

  2. Posté par miranda le

    Evidemment la personne voilée a « trouvé » des gens compatibles avec elle. C’est cela aussi qui est troublant dans ce peuple de France, c’est qu’une fraction de celui -ci n’a toujours pas compris ce qui pourrait l’attendre le jour l’Islam se sera fait une large place dans nos sociétés.
    Il suffit de voir combien d’individus « non laïcs » donc représentant l’Islam se présentent ces temps ci, aux élections municipales.
    Cette fraction française a sûrement des enfants et ne ressent donc aucune inquiétude pour leur avenir. IRRESPONSABLES est l’adjectif qui leur convient le mieux.

  3. Posté par bonardo le

    Félicitations ,et bravo pour votre courage ,c`est un manque de respect de la part de cette dame.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.