« Dans la street je rêve d’être l’assassin du flic » : le rappeur Rost touche-t-il 940 € par mois du Conseil Economique et Social ?

 

CESE : le rappeur Rost nommé par Hollande. Il fait partie des rares rappeurs « fréquentables » et fréquentés par ceux d’en haut. Amewofofo Adom’ Megaa, plus connu sous le nom de Rost, a été nommé par décret présidentiel au Conseil économique, social et environnemental, en même temps que 54 autres personnalités associées. Rost n’est pas nommé […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Antoine le

     »Dans la street je rêve d’être l’assassin du flic qui bute nos refrès »
    http://www.fdesouche.com/1276781-dans-la-street-je-reve-detre-lassassin-du-flic-le-rappeur-rost-touche-t-il-940-e-par-mois-du-conseil-economique-et-social
    Ce rappeur devrait être embastillé !
    Typiquement nous somme face à un  »artiste » qui fait de l’art comme moi je peins des Jocondes …
    Qui s’en émeut ? Qui dépose plainte pour apologie du crime ?
    Que pense le syndicat des policiers ?

  2. Posté par kervarrec Catherine le

    bien sûr que nous ne sommes pas en sécurité … et dans la plus haute autorité !!! cela est plus s’inquiétant

  3. Posté par poulbot le

    La seul chose qu’il devrait toucher ces quelques grammes de plombs.

  4. Posté par Anna le

    On attend la condamnation pour appel à la haine. Ou bien c’est seulement pour Zemmour ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.