Aucun effet pour l’Afrique, mais conséquences graves pour l’Europe

La gauche, les Verts et tous les autres bienpensants se lancent une fois de plus dans une surenchère de bons sentiments humains. Ils reprennent une revendication de Carola Rackete, capitaine du « Sea-Watch 3, qui exige le plus sérieusement du monde que l’Europe accueille un demi-million de « réfugiés » des camps libyens.

On comprend encore que Carola Rackete, que l’on sait atteinte d’un grave syndrome d’assistance, profite de l’effervescence médiatique pour lancer cette proposition. En revanche, on serait en droit de s’attendre à un minimum de bon sens de la part d’élus politiques, fussent-ils de gauche. Il semble cependant que la chaleur estivale restreigne la capacité de réflexion notamment dans le camp de la gauche écologiste.

Comment expliquer sinon qu’Angelo Barrile (PS/ZH), Sibel Arslan (Verts/BS) et Cie exigent sans sourciller que l’Europe fasse venir un demi-million de personnes en Europe? Il va de soi que chaque personne vivant dans les camps d’Afrique du Nord est une de trop, compte tenu des conditions de vie insupportables qui y règnent, mais jamais l’Europe ne parviendra à résoudre cette problématique en faisant venir tous ces gens chez elle.

Si effectivement l’Europe ouvrait ses portes à un aussi grand nombre de personnes, elle provoquerait un énorme mouvement d’aspiration. Chaque migrant potentiel d’Afrique y verrait une chance de parvenir en Europe, d’autant plus qu’il n’aurait plus à courir le risque d’une dangereuse traversée de la Méditerranée. Un nouvel afflux en masse vers la Libye serait la conséquence inévitable. Quant aux bandes de passeurs, ils pourraient s’épargner la peine d’organiser des bateaux, l’Europe assumant le transit par avion.

En Afrique, un million de personnes naissent tous les 12 jours
Est-il vraiment nécessaire de rappeler à ces rêveurs rouges et verts cette réalité incontournable que, selon l’UNICEF, un million de personnes naissent tous les 12 jours sur le continent africain? Donc si l’Europe accueillait effectivement dans une action totalement irresponsable 500’000 personnes, ce serait tout juste une goutte d’eau dans la mer, car en l’espace de six jours ces 500’000 émigrants sont remplacés par de nouvelles naissances. Ce n’est pas plus compliqué que cela.

L’Allemagne et bien sûr aussi la Suisse souffrent aujourd’hui des conséquences de l’admission en masse de migrants durant l’année 2015. Quant aux médias, ils taisent soigneusement les conséquences de cette immigration, par exemple le fait que les femmes n’osent plus se déplacer seules dans la rue dès la nuit venue, que les actes de violences se multiplient comme récemment dans des écoles et des piscines – ou alors les médias « oublient » de mentionner que les malfaiteurs sont issus de l’immigration.

Il faut enfin résoudre durablement les problèmes sur place
L’accueil d’un si grand nombre de migrants serait proprement ruineux pour l’Europe. En Suisse, des charges sociales supplémentaires d’au moins un milliard de francs attendent les communes en 2020 – des charges annuelles récurrentes, notons-le bien! La Confédération cesse en effet de payer après 5, voire 7 ans de présence et laisse ensuite les communes assumer les conséquences de sa mauvaise politique d’asile. Il semble toutefois que les communes ne s’en rendent pas encore compte. Cela me rappelle l’histoire de ces grenouilles plongées dans une casserole d’eau sur le potager. Au début, elles se réjouissent du lent réchauffement de l’eau…

Au lieu de faire venir des gens d’Afrique, il faut enfin résoudre durablement les problèmes sur place. Si une fois de plus l’Europe acceptait des migrants en masse comme en 2015, cela n’aurait strictement aucun effet positif sur l’Afrique, mais les conséquences pour l’Europe seraient extrêmement graves.

source:

4 commentaires

  1. Posté par leone le

    Accueillir des migrants par centaines de millions ou par milliards ne résoudra rien nulle part. Tous les 15 ans la Terre se voit peuplée d’un milliard (1’000 millions ou 120 fois La Suisse) de bipèdes de plus. Il n’y a pas besoin de plus d’explications pour savoir quel problème résoudre en premier…

  2. Posté par Antoine le

     »La Confédération cesse en effet de payer après 5, voire 7 ans de présence et laisse ensuite les communes assumer les conséquences de sa mauvaise politique d’asile. »
    Merci Mme Sommaruga de faire payer TOUJOURS les autres avec vos décisions de mondialiste pro-immigrationniste et pro-UE !
    Cela démontre l’irresponsabilité des décisions du Conseil Fédéral qui se tirent les flûtes lorsque cela commence à trop coûter !
    NON à Schengen
    NON à l’accord-cadre !
    NON à une Suisse à 10 millions d’habitants
    NON à une immigration de masse qui va nous détruire !
    Que ceux qui prennent ce genre de décision en ASSUMENT entièrement leur responsabilité !
    Réveillez-vous et allez voter pour des représentants qui défendent réellement VOS intérêts.

  3. Posté par miranda le

    IL Y A TANT DE DESORDRE SUR CE CONTINENT AFRICAIN QUE LA NECESSITE DE CREER UNE CITE DES REFUGIES ( ou migrants espérant atteindre l’eldorado) AURAIT DU S’IMPOSER..

    On aurait pu créer une sorte de cité nommée REFUGIA LAND. L’immensité du territoire africain le permettrait.

    D’autre part, cela permettrait de créer de l’activité provisoire pour ces migrants ou réfugiés avec salaire mérité à l’appui. Le logement, la nourriture, et autres besoins seraient pris en charge par la communauté internationale.

    Cette initiative permettrait de « clouer le bec » de nos collabos immigrationnistes CULPABILISANT à outrance ceux qui sont opposés à l’envahissement, alors qu’eux-mêmes n’en accueilleraient pas un seul chez eux.

    Cela entraverait le projet d’ensevelissement des EUROPEENS voulu par nos chers MONDIALISTES : SOROS & CIE. Si ceux-ci osent s’y opposer, les citoyens Européens seront face à LA REALITE : LEUR GRAND REMPLACEMENT.

    MILITONS POUR LA CREATION DE REFUGIA LAND.ET ORGANISONS DES MANIFESTATIONS DANS TOUTE L’EUROPE en exigeant sa création.

    Ainsi, si nos dirigeants européens s’y opposent, cela permettra aux EUROPEENS dans leur ensemble de savoir que LEUR GRAND REMPLACEMENT est profondément souhaité.

    Si le patronat a tant besoin de main d’oeuvre « bon marché », qu’il accorde à ces migrants, le statut de TRAVAILLEURS DETACHES , comme il a su si bien le faire pour les travailleurs des pays de l’EST Européen.

  4. Posté par Jean-Francois Morf le

    Partout dans le monde, les mahométans tuent les chrétiens par millions.
    C’est honteux de notre part d’accepter les réfugiés mahométans et de refuser les réfugiés chrétiens.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.