Stephen Smith : « L’Afrique est une salle d’attente de 1,3 milliard d’habitants aux portes de l’Europe »

 

africains
Alors qu’Emmanuel Macron vient de lancer un grand débat sur l’immigration, Stephen Smith, journaliste spécialiste de l’Afrique, et auteur de La Ruée vers l’Europe (Grasset), décrypte les enjeux sociaux, politiques et culturels de ce qui pourrait être le plus grand défi européen du XXIe siècle. Ceci à l’occasion d’une interview donnée au FigaroVox dont voici quelques extraits […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par G. Guichard le

    Et depuis les indépendances, on a aidé des pays par les politiques de coopération. Qu’a-t’il bien pu se produire depuis 1990, je vous le donne en mil je vous le donne en cent: la chute du Mur et les divers oligarques

  2. Posté par miranda le

    Ce qui est étrange avec Stephen Smith et CERTAINS observateurs de l’Afrique, c’est qu’ils nous mettent mal à l’aise. On a comme l’impression d’un double langage.

    Il nous dresse le portrait d’une Afrique qui dès qu’elle en a les moyens veut « fuir » vers l’Europe. (il est vrai que les passeurs veulent bien être des « enfants de choeur » pour un passage de 1000 à 2000 euros par individu). Donc nombreux sont les africains qui semblent avoir les moyens du voyage. Sauf cas exceptionnels qui commencent à ne plus être exceptionnels mais que les ONG prennent en charge sur terre ou sur mer..

    On dirait que ce monsieur n’a pas envie de perdre la sympathie des uns ou des autres. Son avertissement a quelque chose de soft.

    Mais bien souvent ces propos ne se présentent pas « seulement » comme un avertissement et ressemblent étrangement à quelque chose « d’inéluctable » à quoi nous devrions nous « habituer ».
    Et d’ailleurs, dès la parution de son livre, Mr Macron ne cessait pas de le citer. Ce livre était une vraie référence pour lui.

    Cela étant dit, nos adversaires sont d’une « force perverse incomparable » en ce sens qu’ils utilisent maintenant un armement « qui ne les fera pas passer pour des nazis »mais un armement humain, qui évidemment « fait » plus soft. Dans cette utilisation de l’humain on ne pourra « donc » pas leur reprocher qu’il y ait mort d’hommes. Car bien qu’il y en ait eu, il sera très difficile de prouver qu’ils en sont responsables. Les mers sont trop profondes pour aller y chercher des preuves.

    Mais nos adversaires ont « quand-même admis » en se précipitant pour signer je ne sais encore quel autre papier à l’ONU, qu’il fallait des migrations « sûres et ordonnées ». Le chaos migratoire et meurtrier des débuts de l’invasion en Europe commençait à leur faire une mauvaise publicité. Sauver la face était l’urgence. Et les migrations continuèrent, sûres et ordonnées grâce à la COLLABORATION d’ONGs généreusement financées.

  3. Posté par Aristocle le

    Voilà la bombe atomique qui va détruire l’Europe ! Le Grand Remplacement, voulu et organisé par l’oligarchie cosmopolite. Avec instauration d’un régime de type bolchévique et génocide des blancs autochtones.
    Mais, bien sûr, LE grand problème est le CO2… Pauvres abrutis !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.