Redistribution des migrants : le plan franco-allemand fait un flop

post_thumb_default

 

En juillet, juste après un Conseil des ministres de l’Intérieur de l’UE à Helsinki où le couple franco-allemand n’avait pas réussi à imposer ses vues, le président français réunissait un mini-sommet à Paris pour organiser entre pays « de bonne volonté » la redistribution « automatique » des immigrants illégaux récupérés en Méditerranée. Emmanuel Macron annonçait que quatorze pays étaient d’accord pour le mécanisme proposé par le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer et soutenu à Helsinki par le Français Christophe Castaner. Sur ces quatorze, seuls huit, dont la France et l’Allemagne, étaient toutefois cités nommément, ce qui n’empêchait pas Macron de menacer de sanctions financières les pays qui refuseraient de se joindre à ce mécanisme pourtant qualifié de volontaire.

Le 23 septembre à Malte, l’Italie avait changé de gouvernement et de camp. Un préaccord à quatre (France, Allemagne, Italie et Malte) fut alors passé en vue de mettre en place cette redistribution « volontaire » des immigrants illégaux. Macron réitérait ses menaces à l’intention de ceux qui refuseraient de participer. Premier couac : pour les Français et les Allemands, cela ne concernait que les « migrants » débarqués par les navires des ONG et des marines de guerre européennes et uniquement ceux ayant une chance d’obtenir l’asile, soit une minorité. Les Italiens n’étaient déjà pas très contents.

Mardi à Luxembourg, les quatre pays devaient toutefois proposer au reste de l’UE leur mécanisme de redistribution automatique des immigrants illégaux débarqués en Italie. Nouveau couac : l’Allemand Seehofer annonçait d’entrée de jeu que cet accord serait suspendu en cas d’augmentation importante des arrivées de « migrants », afin de ne pas créer d’appel d’air. Autrement dit, l’Allemagne reconnaît le bien-fondé d’un argument central avancé par les pays du groupe de Visegrád pour refuser les quotas obligatoires.

Mais ce n’est pas tout. Même avec cette condition posée mardi par l’Allemagne, seuls 7 pays sur 28 ont soutenu le préaccord de Malte. Outre les quatre de Malte, il s’agit de l’Irlande, du Luxembourg et du Portugal. Quelques autres – la Croatie, la Slovénie et les trois pays baltes – ont accepté l’idée de prendre en charge une part des « migrants », mais uniquement au cas par cas et sous certaines conditions. Même la Finlande, qui était représentée aux mini-sommets de Paris et Malte en tant que pays présidant en ce moment le Conseil de l’UE, n’est pas trop chaude pour s’engager sur des quotas. La Belgique, qui n’a qu’un gouvernement par intérim depuis que le gouvernement Michel est tombé en décembre sur la question de l’immigration, ne souhaite pas non plus participer. Danemark, Autriche, et pays du groupe de Visegrád ont exprimé leur opposition ouverte à l’idée d’un mécanisme de redistribution. La Suède et l’Espagne ne se sentent pas concernées par l’obligation de solidarité européenne invoquée par Macron en raison du nombre déjà important d’immigrants de ce type sur leur sol.

Quant à la Grèce, la Bulgarie et Chypre, elles pestent contre cet accord qui ne parle que de redistribuer les « migrants » arrivés en Italie et à Malte, alors que les arrivées depuis la Turquie grimpent en flèche en ce moment, Ankara exigeant plus d’argent et la suppression des visas pour continuer à retenir les immigrants sur son sol.

L’arrogant président français aura beaucoup de monde à sanctionner. Comment va-t-il s’y prendre ? •

Cet article Redistribution des migrants : le plan franco-allemand fait un flop est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Antoine le

    Redistribution des migrants : le plan franco-allemand fait un FLOP.
     »L’arrogant président français M. Micron aura beaucoup de monde à sanctionner. Comment va-t-il s’y prendre ? »
    Ce n’est plus un président, c’est un pantin désarticulé … il n’est pas à la hauteur, c’est un pauvre gamin qu’il faut encore prendre par la main ! on l’a vu à chaque rencontre avec M. Trump !
    Heureusement que sa Maman veille !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.